1. Jésus était reparti vers le mont des Oliviers.

2. Dès le matin à la première heure il était de nouveau au Temple; tout le peuple venait à lui, et lui s'asseyait pour les enseigner.

3. C'est alors que les maîtres de la Loi et les Pharisiens lui amènent une femme surprise en adultère. Ils la placent au centre,

4. puis ils lui demandent: "Maître, cette femme est une adultère et elle a été prise sur le fait.

5. Dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider les femmes qui sont dans ce cas, mais toi, qu'est-ce que tu dis?"

6. Ils parlaient de cette façon pour le mettre à l'épreuve, car ils cherchaient un motif pour l'accuser. Mais Jésus se pencha et se mit à écrire sur le sol avec son doigt.

7. Comme ils insistaient avec leurs questions, Jésus se redressa et leur dit: "Que celui d'entre vous qui n'a pas de péché lui jette la pierre le premier."

8. Et de nouveau il se pencha et se mit à écrire sur le sol.

9. Après une telle réponse, ils commencèrent à s'en aller l'un après l'autre en commençant par les plus âgés, et Jésus se retrouva seul avec la femme au centre.

10. Alors il se redressa et lui dit: "Femme, où sont-ils? Personne ne t'a condamnée?"

11. Elle répondit: "Personne, vous voyez." Et Jésus lui dit: "Moi non plus, je ne te condamne pas; va et ne pèche plus."

12. Jésus parla de nouveau à la foule, il leur dit: "Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres: il aura la lumière qui est vie."

13. Alors les Pharisiens lui dirent: "Si tu te recommandes toi-même, ta recommandation ne vaut rien."

14. Jésus leur répondit: "Même si c'est moi qui me recommande, ma recommandation vaut, parce que je sais d'où je suis venu et où je vais. C'est vous qui ne savez pas d'où je viens et où je vais.

15. Vous jugez, et c'est la chair qui parle: moi je ne juge personne.

16. Mais si je juge, mon jugement vaut, parce que je ne suis pas seul: il y a moi et le Père qui m'a envoyé.

17. Regardez votre Loi: il est écrit que le témoignage vaut s'il y a deux personnes.

18. Je donne un témoignage sur moi-même, et le Père qui m'a envoyé me donne aussi son témoignage."

19. Alors ils lui dirent: "Où est ton Père?" Jésus répondit: "Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père."

20. Jésus fit cette déclaration dans la salle des offrandes, au temps où il enseignait dans le Temple; personne ne l'arrêta, car son heure n'était pas encore venue.

21. De nouveau Jésus leur dit: "Je m'en vais et vous me chercherez, et comme vous ne pouvez venir où je suis, vous mourrez dans votre état de péché."

22. Les Juifs donc se demandaient: "Il dit que nous ne pouvons pas aller là où il va: est-ce que par hasard il pense à se tuer?"

23. Mais Jésus leur dit: "Vous êtes d'en bas et je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde, et moi je ne suis pas de ce monde.

24. Je vous ai donc dit que vous mourrez avec vos péchés: oui, si vous ne croyez pas que Je Suis, vous mourrez avec vos péchés."

25. Alors ils lui demandèrent: "Mais tu es qui?" Jésus leur dit: "Exactement ce que je viens de vous dire.

26. J'ai beaucoup à dire et à condamner chez vous, et ce que je dis au monde, je l'ai appris auprès de celui qui m'envoie: lui est Vrai."

27. Les Juifs ne comprirent pas que Jésus parlait de son Père.

28. Alors Jésus leur dit: "Quand vous aurez élevé le Fils de l'Homme, vous saurez que Je Suis mais que je ne fais rien de moi-même: je dis ce que le Père m'a fait savoir.

29. Celui qui m'a envoyé est avec moi; il ne me laisse jamais seul car je fais toujours ce qui lui est agréable."

30. Voilà ce que Jésus disait, et beaucoup eurent foi en lui.

31. Jésus disait donc aux Juifs qui croyaient en lui: "Vous serez mes vrais disciples si vous persévérez dans ma parole;

32. alors vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres."

33. Ils lui répondirent: "Nous sommes la race d'Abraham et nous n'avons jamais été esclaves de personne; pourquoi nous dis-tu: Vous serez libres?"

34. Jésus leur dit: "En vérité, en vérité, je vous le dis: celui qui vit dans le péché est esclave du péché.

35. Mais l'esclave ne reste pas toujours dans la maison. Celui qui est à demeure, c'est le fils.

36. Donc si celui qui vous libère est le Fils, votre liberté est réelle.

37. Je sais bien que vous êtes la race d'Abraham. Cependant ma doctrine ne vous touche pas et c'est pourquoi vous voulez me tuer.

38. Je dis ce que j'ai vu chez le Père, et vous faites ce que vous avez appris de votre père."

39. Les Juifs alors lui coupèrent la parole: "Notre père est Abraham!" Jésus leur dit: "Si vous étiez les enfants d'Abraham, vous agiriez comme Abraham a fait.

40. Mais voilà quelqu'un qui vous dit la vérité, une vérité que j'ai apprise de Dieu, et vous voulez me tuer. Ce n'est pas la manière d'Abraham;

41. vous agissez comme a fait votre père." Alors ils lui dirent: "Nous ne sommes pas nés hors mariage, nous n'avons qu'un Père, Dieu."

42. Jésus leur dit: "Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, puisque je suis sorti de Dieu pour venir ici. C'est lui qui m'a envoyé et je ne suis pas venu de moi-même.

43. Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage? Parce que vous ne pouvez pas recevoir mon message.

44. Vous appartenez à votre père, le diable, et vous cherchez à satisfaire les désirs de votre père. Depuis le commencement il a été homicide: c'est que la vérité n'était pas en lui et il ne s'est pas maintenu dans la vérité. Il est menteur et père du mensonge, et le mensonge lui vient tout naturellement.

45. Voilà bien pourquoi vous ne me croyez pas quand je vous dis la vérité.

46. Qui d'entre vous me montrera que je suis en tort? Et si je vous dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas?

47. Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu; si vous ne m'écoutez pas, c'est que vous n'êtes pas de Dieu."

48. Aussitôt les Juifs lui dirent: "N'avions-nous pas raison? Tu es un Samaritain, ou tu as un démon."

49. Jésus leur répondit: "Je n'ai pas de démon, simplement vous m'insultez parce que j'honore mon Père.

50. Je n'ai pas besoin de défendre mon honneur: un autre s'en charge et fera justice.

51. En vérité, en vérité, je vous le dis: si quelqu'un garde ma parole, il ne connaîtra jamais la mort."

52. Les Juifs lui dirent: "Maintenant nous savons que tu as un démon. Abraham est mort, et les prophètes également, et toi tu dis: Si quelqu'un garde ma parole, il ne connaîtra jamais la mort?

53. Tu es donc plus grand que notre père Abraham qui est mort, tout comme les prophètes sont morts? Pour qui te prends-tu?"

54. Jésus alors déclara: "Si je fais mon éloge, cet éloge ne vaut rien. Mais c'est mon Père qui me glorifie, celui que vous appelez: notre Dieu.

55. Vous ne le connaissez pas, alors que moi je le connais. Et si je disais que je ne le connais pas, je serais menteur comme vous. Car moi je le con nais, et je garde sa parole.

56. Quant à Abraham, votre père, toute sa joie était d'attendre ma venue. Il l'a vue et il s'est réjoui."

57. Les Juifs alors lui dirent: "Tu n'as pas cinquante ans et tu as vu Abraham?"

58. Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis: avant qu'Abraham ne soit venu, moi Je Suis."

59. Sur ce, ils cherchèrent des pierres pour les lui jeter, mais Jésus se cacha et sortit du Temple.



Livros sugeridos


“Que Nossa Senhora nos obtenha o amor à cruz, aos sofrimentos e às dores.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.