1. Après cela, Jésus resta en Galilée, passant d'une place à l'autre; il ne voulait pas circuler en Judée car les Juifs cherchaient à le tuer.

2. La fête des Tentes, une des fêtes juives, était alors toute proche,

3. et les frères de Jésus lui dirent: "Ne reste pas ici, monte en Judée: tes disciples là-bas ont besoin de voir les oeuvres que tu fais.

4. On ne se cache pas quand on veut être connu: avec tout ce que tu fais, tu dois te montrer au monde."

5. En réalité, ses frères non plus ne croyaient pas en lui.

6. Jésus leur dit: "L'heure pour moi n'est pas encore venue, tandis que pour vous, c'est toujours le moment favorable.

7. Le monde ne peut pas vous détester, alors que moi il me déteste parce que je montre que ses oeuvres sont mauvaises.

8. Vous pouvez monter pour cette fête; moi je ne monte pas pour cette fête, parce que mon heure n'est pas encore venue."

9. Telle fut la réponse de Jésus, et il resta en Galilée.

10. Mais quand ses frères étaient déjà montés pour la fête, Jésus aussi monta sans le dire, et comme en secret.

11. Les Juifs le cherchaient donc au milieu de la fête et ils demandaient: "Où est cet homme?"

12. Dans le peuple on parlait de lui à voix basse. Les uns disaient: "C'est un homme bien." D'autres répondaient: "Pas du tout, il trompe le peuple."

13. Mais personne ne parlait de lui ouvertement par peur des Juifs.

14. La fête était déjà à moitié passée quand Jésus monta au Temple et commença à enseigner.

15. Les Juifs en étaient tout étonnés, ils disaient: "Cet homme connaît donc les Ecritures sans avoir eu de maître?"

16. Alors vint la réponse de Jésus: "Ma doctrine ne vient pas de moi mais de celui qui m'a envoyé.

17. Si quelqu'un veut faire ce que Lui il veut, il saura bien si ma doctrine vient de Dieu ou si je parle pour mon compte.

18. Celui qui parle pour son propre compte, cherche sa propre gloire, mais si quelqu'un cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, c'est un homme sans malice et qui dit la vérité.

19. C'est bien Moïse qui vous a donné la Loi? Pourtant aucun de vous n'observe la Loi. Alors, pourquoi voulez-vous me tuer?"

20. Les Juifs lui répondent: "Tu as un démon! Qui est-ce qui cherche à te tuer?"

21. Jésus leur dit: "J'en suis à ma première intervention et déjà vous êtes scandalisés.

22. Voyez comment Moïse vous a ordonné la circoncision (en réalité elle ne vient pas de Moïse, mais des ancêtres)-et vous faites la circoncision même le jour du sabbat.

23. Pour ne pas désobéir à la Loi de Moïse, on donne à quelqu'un la circoncision le jour du sabbat. Alors, pourquoi me faites-vous des reproches quand je donne à quelqu'un la pleine santé le jour du sabbat?

24. Ne jugez pas selon les apparences, jugez selon la justice."

25. Des gens de Jérusalem disaient: "C'est donc lui l'homme qu'on voudrait tuer?

26. Et maintenant il parle ouvertement et on ne lui dit rien. Nos chefs auraient-ils vraiment reconnu qu'il est le Messie?

27. Pourtant nous savons bien d'où il est, alors que pour le Messie, personne ne sait d'où il sortira."

28. C'est pourquoi Jésus, qui enseignait dans le Temple, éleva la voix et déclara: "Vraiment vous me connaissez et vous savez d'où je suis! Je ne viens pas de moi-même. J'ai été envoyé par Celui qui est Vrai, par celui que vous ne connaissez pas.

29. C'est lui qui m'a envoyé, et moi je le connais parce que je viens d'auprès de lui."

30. On aurait voulu l'arrêter, mais personne ne mit la main sur lui parce que son heure n'était pas encore venue.

31. Dans la foule beaucoup crurent en lui, car ils disaient: "Quand le Christ viendra, fera-t-il davantage de miracles que cet homme?"

32. Les Pharisiens étaient au courant de tout ce qu'on disait dans le peuple à propos de Jésus. En accord avec les Pharisiens, les grands prêtres envoyèrent la police du Temple pour l'arrêter.

33. Jésus dit alors: "Je suis avec vous pour très peu de temps encore, ensuite j'irai vers celui qui m'a envoyé.

34. Vous me chercherez, mais vous ne me trouverez pas, car vous ne pouvez pas venir où je suis."

35. Aussitôt les Juifs se demandèrent: "Où veut-il aller que nous ne puissions pas le trouver? Pense-t-il visiter ceux qui ont émigré vers le monde grec et prêcher également aux Grecs?

36. Qu'est-ce qu'il a dit là: Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, vous ne pouvez pas venir où je suis?"

37. C'était le dernier jour de la fête, qui est aussi le plus important. Jésus, qui s'était mis debout, éleva la voix: "Celui qui a soif, qu'il vienne à moi! Qu'il boive,

38. celui qui croit en moi! L'Ecriture l'a dit: Des fleuves d'eau vive jailliront de son coeur."

39. Quand Jésus disait cela, il pensait à l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croient en lui. A ce moment-là on n'avait pas encore l'Esprit, puisque Jésus n'était pas encore entré dans sa gloire.

40. Bien des gens qui avaient entendu ces paroles disaient: "C'est sûrement lui le Prophète!"

41. D'autres disaient: "C'est lui le Messie!" Mais certains demandaient: "Le Messie peut-il venir de Galilée?

42. Le Messie est descendant de David: n'est-ce pas dit dans l'Ecriture? Et il doit venir de Bethléem, la ville de David."

43. Ainsi les gens se divisaient à cause de lui.

44. Certains voulaient l'arrêter, mais personne ne mit la main sur lui.

45. Lorsque les policiers furent de retour chez les grands prêtres et les Pharisiens, ceux-ci leur demandèrent: "Pourquoi ne l'avez-vous pas arrêté?"

46. Les policiers répondirent: "Jamais un homme n'a parlé ainsi."

47. Les Pharisiens répliquèrent: "Vous aussi vous vous êtes laissé prendre?

48. Y a-t-il seulement un chef ou un Pharisien qui ait cru en lui?

49. Mais ce peuple qui ignore tout de la Loi, ce sont des maudits!"

50. Alors intervint Nicodème, l'un d'entre eux; c'était lui qui était venu voir Jésus au début, et il demanda:

51. "Est-ce que notre Loi condamne quelqu'un sans d'abord l'interroger pour savoir ce qu'il fait?"

52. Les autres lui dirent: "Toi aussi tu es Galiléen? Regarde un peu, et tu verras que les prophètes n'arrivent pas de Galilée."

53. Et c'est ainsi que chacun retourna chez soi.



Livros sugeridos


“A cada vitória sobre o pecado corresponde um grau de glória eterna”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.