1. Le Seigneur sut que les Pharisiens étaient informés à son sujet; on disait qu'il faisait des disciples et baptisait plus que Jean.

2. En fait, ce n'était pas Jésus qui baptisait, mais ses disciples.

3. Il quitta donc la Judée et se mit en route pour la Galilée.

4. Il lui fallait traverser la Samarie

5. et c'est ainsi qu'il arriva à une ville de Samarie appelée Sichar, tout près de la terre que Jacob a donnée à son fils Joseph.

6. Et c'est là que se trouve le puits de Jacob. Jésus était fatigué de la marche et il s'assit sur le bord du puits. C'était l'heure de midi.

7. Arrive une femme de Samarie pour puiser de l'eau. Jésus lui dit: "Donne-moi à boire."

8. A ce moment ses disciples étaient partis à la ville pour acheter de quoi manger.

9. La Samaritaine lui répondit: "Vous êtes Juif. Comment pouvez-vous demander à boire à une Samaritaine comme moi?" (On sait que les Juifs ne veulent pas de rapports avec les Samaritains.)

10. Jésus lui dit: "Si tu connaissais le don de Dieu et si tu savais qui te demande à boire, c'est toi qui lui aurais demandé cette eau qui fait vivre, et il te l'aurait donnée."

11. Elle lui dit: "Vous n'avez pas de seau et le puits est profond. Où trouvez-vous cette eau vive?

12. Notre père Jacob nous a donné ce puits après y avoir bu lui-même avec ses fils et ses troupeaux; êtes-vous plus grand que lui?"

13. Jésus lui dit: "Celui qui boit de cette eau aura encore soif,

14. mais celui qui boit de l'eau que je lui donnerai ne connaîtra plus jamais la soif. L'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source intarissable de vie éternelle."

15. La femme lui dit: "Donnez-moi donc de cette eau; je n'aurai plus soif et je n'aurai plus à venir en chercher ici."

16. Jésus répond: "Va, appelle ton mari et reviens."

17. Alors la femme lui dit: "Je n'ai pas de mari." Jésus lui répond: "Tu dis que tu n'as pas de mari? Comme c'est vrai!

18. Tu as eu cinq maris et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. Tu as dit vrai!"

19. Alors la femme lui dit: "Je vois que vous êtes un prophète.

20. Dites-moi: nos pères ont toujours adoré sur cette montagne; pourquoi donc dites-vous que Jérusalem est le Lieu où l'on doit adorer?"

21. Jésus lui dit: "Femme, crois-moi, l'heure vient où vous adorerez le Père. Et alors ce ne sera pas: "sur cette montagne" ou: "à Jérusalem".

22. Vous adorez sans avoir la connaissance, et nous, nous adorons et nous savons comment, parce que le salut vient des Juifs.

23. Mais l'heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. Alors ils seront des adorateurs du Père comme lui-même les désire.

24. Dieu est esprit; quand on adore, il faut adorer en esprit et en vérité."

25. La femme alors lui dit: "Je sais que bientôt sera là le Messie (c'est-à-dire le Christ). Quand il sera là, il nous dira tout."

26. Jésus répond: "Je le suis, moi qui te parle."

27. A ce moment-là revinrent les disciples, et ils s'étonnaient de le voir parler avec une femme. Pourtant aucun d'entre eux n'osa lui demander: "Que cherches-tu?" ou: "Pourquoi lui parles-tu?"

28. Quant à la femme, elle laissa là sa cruche et s'en alla à la ville en courant. Elle dit aux gens:

29. "Venez voir quelqu'un qui m'a dit tout ce que j'ai fait! Et si c'était le Christ?"

30. Voici donc qu'ils sortent de la ville pour aller le trouver.

31. Pendant ce temps les disciples lui disaient: "Maître, mange!"

32. Il leur répondit: "La nourriture que je dois manger, vous ne la connaissez pas."

33. Alors ils se dirent les uns aux autres: "Peut-être quelqu'un lui a-t-il apporté à manger?"

34. Mais Jésus leur dit: "Ma nourriture, c'est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé et de mener à bien son oeuvre.

35. Vous avez dit, n'est-ce pas: Dans quatre mois ce sera la moisson. Alors je vous dis: Ouvrez les yeux et regardez les champs. Déjà ils blanchissent, et ce sera la moisson.

36. Voici le moissonneur qui reçoit son salaire et amasse du grain pour la vie éternelle, et voilà le semeur qui se réjouit avec le moissonneur.

37. On a raison de dire que l'un sème et l'autre moissonne,

38. car je vous ai envoyés moissonner là où vous n'aviez pas peiné. D'autres avaient peiné, et vous avez repris leur travail."

39. Dans cette ville beaucoup de Samaritains crurent à cause de la femme qui affirmait: "Il m'a dit tout ce que j'avais fait."

40. Quand les Samaritains étaient venus trouver Jésus, ils lui avaient demandé de s'arrêter chez eux, et il y resta deux jours.

41. Il y en eut beaucoup plus qui crurent à cause de sa parole;

42. et ils disaient à la femme: "Maintenant nous croyons, non pas à cause de ce que tu as raconté, mais parce que nous l'avons écouté. Nous savons qu'il est vraiment le Sauveur du monde."

43. Après ces deux jours, Jésus repartit pour la Galilée.

44. Jésus a affirmé qu'un prophète n'est pas honoré dans son propre pays.

45. Cependant, quand il se trouva en Galilée, les Galiléens lui firent bon accueil, car eux aussi étaient allés à Jérusalem pour la fête et ils avaient vu tout ce que Jésus avait fait durant cette fête.

46. C'est alors que Jésus vint de nouveau à Cana de Galilée où il avait changé l'eau en vin. Il y avait à Capharnaüm un fonctionnaire du roi dont le fils était malade.

47. Quand il apprit que Jésus était retourné de Judée en Galilée, il vint le trouver et lui demanda de descendre pour guérir son fils, car il était près de mourir.

48. Jésus lui dit: "Tant que vous ne voyez pas des signes et des miracles, vous ne voulez pas croire!"

49. Le fonctionnaire lui dit: "Venez avant que mon enfant soit mort."

50. Jésus lui dit: "Va, ton fils est bien vivant." Cet homme crut à la parole que Jésus lui disait et il partit.

51. Il était déjà dans la descente quand il rencontra ses serviteurs qui venaient lui dire que son enfant vivait.

52. Aussitôt il leur demanda à quelle heure il s'était trouvé mieux, et ils répondirent: "La fièvre est tombée hier un peu après midi."

53. Le père reconnut alors que c'était l'heure où Jésus lui avait dit: "Ton fils est bien vivant." Et il devint croyant, lui et toute sa famille.

54. C'est là le deuxième signe miraculeux que Jésus a fait; il venait de rentrer de Judée en Galilée.



Livros sugeridos


“Ouço interiormente uma voz que constantemente me diz: Santifique-se e santifique!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.