1. Non, la main de Yahvé n'est pas trop courte pour sauver, son oreille n'est pas devenue incapable d'entendre,

2. mais vos fautes ont creusé un fossé entre vous et votre Dieu, vos péchés l'ont amené à vous cacher sa face, à ne plus vous entendre.

3. Car vos mains sont souillées de sang, vos fautes se voient sur vos doigts. Le mensonge est sur vos lèvres, la fausseté est sous votre langue.

4. Nul ne réclame à bon droit, nul n'est sincère devant la justice: on part d'un prétexte, on cherche à tromper, on conçoit de méchants projets et il en naît une injustice.

5. Ils ont fait éclore des oeufs de vipère, ils tissent des toiles d'araignée; celui qui mange de leurs oeufs en meurt, et si on les écrase, il en sort un serpent.

6. On ne fera pas de vêtement avec leur toile: nulle de leurs oeuvres ne pourra les vêtir, car ce sont des oeuvres mauvaises, et leurs mains n'ont connu que la violence.

7. Leurs pieds courent au mal, rapides pour verser le sang innocent; leurs projets sont des projets malhonnêtes, ils ne laissent que ruines et destruction.

8. Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, dans leurs affaires le droit n'a pas sa place, dans leurs chemins tout est tordu, celui qui y marche ne connaît pas la paix.

9. C'est pourquoi le salut s'est éloigné et la justice ne peut s'approcher de nous. Nous attendions la lumière, et ce sont les ténèbres, la clarté, et nous marchons dans la nuit.

10. Nous tâtonnons comme des aveugles le long d'un mur, comme ceux qui ont perdu leurs yeux, nous trébuchons en plein midi comme si c'était le soir, et, dans la force de l'âge, nous sommes déjà des morts.

11. Nous grognons tous comme des ours, nous gémissons comme des colombes. Nous attendions le jugement et rien ne vient, le salut, et il reste loin de nous.

12. C'est que nous t'avons été infidèles souvent, nos péchés témoignent contre nous. Oui, nos erreurs sont là avec nous, nous connaissons nos fautes, les voici:

13. contre Yahvé c'est la trahison, le mensonge, c'est l'infidélité à notre Dieu, et puis c'est la violence et la révolte, nos pensées et nos jugements injustes.

14. On a repoussé méchamment le droit, et la justice s'est tenue à distance; la vérité en prend un coup au tribunal et la droiture n'y a plus eu accès.

15. La vérité n'existe plus, ceux qui refusent de faire le mal sont dépouillés. Yahvé l'a vu, il n'a pas du tout aimé que la justice soit absente.

16. Il a vu qu'il n'y avait personne, que personne ne disait rien: il s'en est étonné. Alors il est intervenu lui-même avec l'appui de sa justice.

17. Il s'en est fait un vêtement, une cuirasse; Il avait sur sa tête le casque du salut, et la vengeance lui servait de tunique: il s'est drapé, comme d'un manteau, de son zèle,

18. pour rendre à chacun selon ses mérites, la colère à ses adversaires, un juste salaire à ses ennemis.

19. On a connu en occident le Nom de Yahvé, on a vu en orient sa Gloire. Car voici qu'il vient, comme un torrent encaissé que chasse le souffle du Très-Haut.

20. Mais pour Sion - parole de Yahvé - pour les fils de Jacob revenus de leurs fautes, il viendra comme celui qui rachète.

21. Quant à moi, dit Yahvé, voici l'alliance que je fais avec eux: "Mon esprit qui est sur toi et mes paroles que j'ai mises dans ta bouche, ne disparaîtront pas de ta bouche ni de celle de tes fils et des fils de tes fils. Cela sera dès aujourd'hui et pour toujours - parole de Yahvé."



Livros sugeridos


“Os corações fortes e generosos não se lamentam, a não ser por grandes motivos e,ainda assim,não permitem que tais motivos penetrem fundo no seu íntimo.(P.e Pio) São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.