1. Yahvé aura pitié de Jacob, Israël sera encore son préféré; il les fera reposer dans leur pays. L'étranger se joindra à eux et s'attachera à la maison de Jacob.

2. Des peuples les prendront pour les ramener chez eux, mais, sitôt arrivé à la terre de Yahvé, le peuple d'Israël sera leur maître: eux seront ses esclaves et ses serviteurs. Israël fera prisonniers ceux qui le tenaient captif et dominera ses oppresseurs.

3. Le jour où Yahvé t'aura délivré de ta peine, de ton angoisse, et de ce dur esclavage auquel tu étais soumis,

4. tu entonneras ce chant contre le roi de Babylone; tu diras: "Comment donc a fini le tyran? Comment a cessé l'oppression?"

5. Yahvé a brisé le fouet des méchants, le bâton des tyrans,

6. celui qui, dans sa colère, frappait les peuples à coups redoublés, et dans sa fureur imposait aux nations sa tyrannie jalouse.

7. Toute la terre a retrouvé calme et repos, elle éclate en cris de joie.

8. Même les cyprès se réjouissent, avec les cèdres du Liban: "Depuis que tu es mort, disent-ils, nous n'avons plus à craindre le bûcheron."

9. A l'annonce de ta venue, le séjour des morts s'agite dans ses profon deurs, il réveille pour toi ses fantômes, tous les grands de la terre; il fait lever de leur trône tous les rois des nations.

10. Tous commencent à parler. Ils disent: "Te voilà toi aussi abattu comme nous; tu es devenu l'un de nous.

11. Ta splendeur et le son de tes harpes sont descendus au séjour des morts. Les vers te servent de lit, la vermine est ta couverture.

12. Quoi, tu es tombé du ciel, astre de lumière, fils de l'aurore! Te voilà à terre écrasé, toi qui écrasais les nations.

13. C'est bien toi qui disais: Je monterai jusqu'au ciel, je placerai mon trône plus haut que les étoiles de Dieu. Je siégerai sur la montagne du Rendez-Vous, aux frontières de l'horizon.

14. Je monterai par-dessus les nuages et je serai l'égal du Très-Haut.

15. Mais te voici descendu au séjour des morts, au plus profond de la fosse.

16. Ceux qui t'aperçoivent regardent et s'étonnent: "Est-ce donc là celui qui faisait trembler la terre, qui renversait les royaumes?

17. Il chan geait le monde en désert, il détruisait les villes et jamais n'ouvrait la porte de ses prisons."

18. Tous les rois des nations reposent avec honneur, chacun dans son palais;

19. mais toi, on t'a jeté sans sépulture, comme une ordure méprisable, un cadavre piétiné, recouvert des victimes de l'épée.

20. Tu ne rejoindras pas, chez les morts, ceux qui ont eu droit aux funérailles, car tu as dé truit ton pays, tu as massacré ton peuple; jamais plus on ne parlera de la race des malfaisants.

21. Préparez le massacre des fils pour venger les crimes de leurs pères. Que plus jamais ils ne se lèvent pour conquérir la terre, pour couvrir le monde de leurs cités."

22. "Je veux m'en prendre à eux - parole de Yahvé Sabaot. J'arracherai de Babylone le nom et le reste, ses enfants et tous ses descendants - parole de Yahvé.

23. Je la donne en héritage aux hérissons et j'en fais une mare d'eau; je la balaie: c'est un balayage par le vide - parole de Yahvé Sa baot."

24. Yahvé Sabaot l'a juré: "Tout sera comme je l'ai conçu et voulu. Les choses se réaliseront.

25. Je briserai l'Assyrie dans mon pays, je l'écra serai sur mes montagnes. Son joug ne pèsera plus sur mon peuple, son far deau sera enlevé de leurs épaules.

26. Telle est la décision que j'ai prise contre toute la terre, c'est ainsi que je frapperai toutes les nations.

27. Si Yahvé Sabaot l'a décidé, qui l'en empêcherait? S'il a levé la main, qui la détournerait?

28. L'année de la mort du roi Akaz, Isaïe prononça cette parole:

29. Ne te réjouis pas si vite, Philistie! Le fouet qui te frappait s'est brisé, mais de la racine du serpent sortira une vipère, et son fruit sera un dragon ailé.

30. Quand mes pauvres trouveront leur nourriture, et que les malheureux dormiront en sécurité, je ferai mourir de faim ta descendance et je tuerai ce qui restera de toi.

31. Hurlez, à la municipalité, et que toute la ville pousse des cris! Te voilà sans forces, terre des Philistins: du nord s'élève une fumée, ils viennent! et nul d'entre eux ne s'écarte de ses rangs.

32. Que répondra-t-on aux messagers de ce peuple? Que Yahvé a fondé Sion, et que les pauvres de son peuple y sont en sûreté.



Livros sugeridos


“O mal não se vence com o mal, mas com o bem, que tem em si uma força sobrenatural.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.