1. Vision d'Isaïe, fils d'Amos, au sujet de Juda et de Jérusalem; il reçut ces visions au temps d'Ozias, de Yotam, d'Akaz et d'Ezéquias, rois de Juda.

2. Que le ciel entende, et toi terre écoute: Yahvé parle. J'ai fait grandir des fils, je les ai élevés, mais ils se sont révoltés contre moi.

3. Le boeuf connaît son propriétaire et l'âne, la mangeoire de son maître, mais Israël ne me connaît pas; mon peuple ne comprend rien.

4. Malheur à cette nation qui fait le mal, ce peuple chargé de péchés; c'est une race de malfaiteurs, ce sont des fils égarés! Ils ont abandonné Yahvé, méprisé le Saint d'Israël.

5. Où pourrait-on vous frapper encore, si vous continuez dans votre révolte? Toute la tête est malade, le coeur bien mal en point.

6. De la plante des pieds jusqu'à la tête, plus rien n'est bon, ce ne sont que blessures, plaies et coups, qui n'ont été ni bandés, ni pansés, ni soignés avec de l'huile.

7. Votre terre est là dévastée, vos villes ravagées par le feu, l'étranger sous vos yeux en dévore les fruits; vous n'êtes pas moins ruinés que ne le fut Sodome.

8. Ils ont laissé la fille de Sion pareille à une cabane au milieu d'une vigne, comme une hutte dans un champ de melons, comme une ville assiégée.

9. Si Yahvé Sabaot ne nous avait laissé un petit reste, nous serions comme Sodome, semblables à Gomorre.

10. Entendez la Parole de Yahvé, chefs de Sodome, écoutez l'enseignement de notre Dieu, peuple de Gomorre!

11. Que m'importent tous ces sacrifices, dit Yahvé, j'en ai assez des holocaustes de taureaux et de la graisse des veaux, je ne prends pas plaisir au sang des taureaux, des agneaux et des boucs.

12. Vous venez vous présenter devant moi, vous fréquentez les cours de mon Temple, mais qui vous l'a demandé?

13. Arrêtez ces offrandes qui ne sont pas vraies! Je suis dégoûté de l'encens, des nouvelles lunes et des sabbats; je ne supporte plus vos assemblées, votre hypocrisie et vos fêtes.

14. Je déteste vos nouvelles lunes, vos réunions; elles sont pour moi un fardeau, je ne les supporte plus.

15. Lorsque vous chantez vos psaumes, je me détourne et je ferme les yeux. Vous pouvez multiplier vos prières, moi je n'écoute pas, car vos mains sont pleines de sang.

16. Lavez-vous donc, purifiez-vous! Enlevez de devant moi vos mauvaises actions! Cessez de faire le mal

17. et apprenez à faire le bien, cherchez la justice, reprenez le brutal. Faites justice à l'orphelin, défendez la veuve.

18. Allez, discutons, dit Yahvé. Si vos fautes sont rouges comme l'écarlate, elles deviendront blanches comme la neige. Si elles sont rouges comme la pourpre, elles deviendront comme la laine.

19. Si vous le voulez bien, si vous m'écoutez, vous mangerez les bonnes choses du pays;

20. mais si vous refusez, si vous vous révoltez, c'est l'épée qui vous mangera. Oui, la bouche de Yahvé a parlé!

21. Comment la Cité fidèle s'est-elle faite prostituée, cette cité du droit, demeure de la justice? Maintenant on n'y trouve que des assassins.

22. Ton argent s'est changé en ordures, ton vin en eau.

23. Tes princes sont des rebelles, amis des brigands, ils aiment les pots-de-vin et courent après les cadeaux. Ils ne font pas justice à l'orphelin et n'entendent pas la cause de la veuve.

24. Voici la sentence du Seigneur, Yahvé Sabaot, le Fort d'Israël! Je mettrai au pas mes adversaires et je me vengerai de mes ennemis!

25. Je tournerai ma main contre toi; comme avec la soude, je laverai tes impuretés, je balaierai tous tes déchets.

26. Tes juges redeviendront comme ceux d'autrefois, tes conseillers, comme dans les premiers temps: alors on t'appellera Ville-de-la-Justice, Cité-Fidèle.

27. La délivrance de Sion passera par un jugement, et ce sont les justes qui resteront.

28. Mais les pécheurs, les rebelles, périront ensemble, ceux qui abandonnent Yahvé seront exterminés.

29. Alors vous aurez honte des arbres sacrés que vous aimez tant, vous rougirez des jardins sacrés qui vous plaisent.

30. Vous serez comme l'arbre dont la feuille est tombée, comme un jardin qui n'est plus arrosé.

31. L'homme important sera comme une mèche, et son oeuvre sera l'étincelle; tous les deux brûleront ensemble et personne n'éteindra.



Livros sugeridos


“A prática das bem-aventuranças não requer atos de heroísmo, mas a aceitação simples e humilde das várias provações pelas quais a pessoa passa.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.