1. Puisque nous voici entourés d'une vraie nuée de témoins, laissons là tout le poids mort, ce péché qui nous assiège, et sachons tenir dans la course qui nous attend.

2. Fixons les yeux sur Jésus, qui dirige cette compétition de la foi et qui la mène à son terme. Au lieu de la joie qui lui était offerte, il a choisi la croix. Il n'a pas eu peur de l'humiliation et maintenant il siège à la droite de Dieu.

3. Si vous pensez à celui qui a souffert une telle opposition de la part des pécheurs, vous ne risquerez pas de manquer de forces et de courage.

4. Vous êtes aux prises avec l'injustice, mais vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang.

5. Peut-être avez-vous oublié cette bonne parole que la sagesse vous dit comme à ses fils: Mon fils, ne sois pas triste quand le Seigneur te corrige, ne perds pas courage quand il te reprend.

6. Le Seigneur corrige celui qu'il aime, les fils qu'il préfère auront droit à ses coups.

7. Vous souffrez, mais c'est pour votre bien; Dieu vous traite comme des fils. Quel fils n'est pas corrigé par son père?

8. Si vous ne receviez pas de correction, comme il arrive à tous, vous ne seriez pas des fils, mais des bâtards.

9. Nous avons accepté que nos pères selon la chair nous corrigent: à bien plus forte raison nous nous soumettrons au Père des esprits pour trouver la vie.

10. Nos pères nous corrigeaient sans voir plus loin que la vie présente, si brève, mais lui a en vue ce qui nous aidera à atteindre sa propre sainteté.

11. Une correction n'est jamais agréable sur le moment, elle nous fait mal; mais ensuite, si nous nous laissons instruire, elle produit ses fruits: la vie selon Dieu et la paix.

12. Allons donc, redressez ces épaules qui tombent et ces genoux qui vacillent

13. et rendez droit le chemin par où vous devez passer pour que l'éclopé ne reste pas sur la route, mais qu'il se rétablisse.

14. Ayez pour objectif la paix avec tous et la sainteté, car sans elle on ne peut voir le Seigneur.

15. Faites attention que personne ne perde la grâce de Dieu. Prenez garde à la plante amère qui prend racine et porte tort à beaucoup d'autres.

16. Qu'on ne voie pas quelqu'un de mauvaises moeurs, quelque profanateur comme Esaü qui vendit ses privilèges de fils aîné pour une assiette de soupe.

17. Vous savez qu'ensuite il fut rejeté quand il voulut avoir, lui aussi, sa part de la bénédiction. Il eut beau supplier et pleurer, il ne put rien y changer.

18. Rappelez-vous votre initiation. Il n'y a pas eu de feu qui brûle physiquement, pas de nuée obscure ou d'ouragan,

19. ni le son de la trompette et cette voix qui parlait de telle façon que ceux qui l'entendirent demandaient de ne plus l'entendre.

20. Tout cela c'était pour qu'ils respectent l'ordre qu'on leur avait donné: Homme ou animal, celui qui s'approche de la montagne sera tué à coups de pierres.

21. Ce spectacle était si terrifiant que Moïse dit: Je suis terrifié et je tremble.

22. Mais vous avez eu accès au Mont Sion et à la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste avec ses milliers d'anges.

23. L'assemblée des Premiers-nés, premiers admis dans le ciel, était là en fête. Vous êtes venus jusqu'à Dieu, le juge universel, avec les esprits des justes déjà arrivés à leur perfection.

24. Là était Jésus, le médiateur de la Nouvelle Alliance, avec le sang de l'aspersion qui crie beaucoup plus fort que le sang d'Abel.

25. Prenez donc garde de ne pas faire la sourde oreille à celui qui parle. En ce temps-là ceux qui n'ont pas écouté le prophète de la terre, n'ont pu échapper. Que se passera-t-il si nous nous détournons de celui qui parle du haut du ciel?

26. En ce temps-là sa voix a fait trembler la terre, mais maintenant on nous avertit: Un peu plus et je vais secouer non seulement la terre mais aussi le ciel.

27. Ce un peu plus signifie qu'on va remplacer ces choses qu'on ébranle parce qu'elles sont créées, et alors restera ce qui est inébranlable.

28. Et puisque nous avons reçu un royaume inébranlable, gardons la faveur qui nous est faite et servons Dieu comme il le désire, avec amour et pour de bon,

29. car notre Dieu est un feu dévorant.



Livros sugeridos


“Queira o dulcíssimo Jesus conservar-nos na Sua graça e dar-nos a felicidade de sermos admitidos, quando Ele quiser, no eterno convívio…” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.