1. Voici l'oracle qu'a reçu le prophète Habaquq dans une vision:

2. Jusqu'à quand, Yahvé, appellerai-je au secours sans que tu écoutes? Jusqu'à quand vais-je crier: "Violence!" sans que tu sauves?

3. Pourquoi me fais-tu voir l'injustice? Tes yeux supportent-ils l'oppression? Je ne vois que pillage et violence; on vit de disputes et de querelles.

4. Du coup la loi a disparu, et la justice jamais n'arrive; tant que le méchant opprime le juste, la sentence est faussée.

5. Regardez, traîtres, observez: vous en serez abasourdis, car j'accomplirai de vos jours ce que vous ne croiriez pas si on vous le disait.

6. Oui, voici que j'amène les Kaldéens, ce peuple farouche et brutal qui parcourt les étendues et s'empare de demeures qui ne sont pas à lui.

7. Il est terrible et redoutable, il ne connaît de droit que le sien.

8. Ses chevaux courent plus vite que le léopard, sont plus tenaces que les chacals du soir; ses cavaliers bondissent, de loin ils accourent, semblables à l'aigle qui fond sur sa proie.

9. Tous arrivent pour le pillage, les yeux rivés sur ce qu'ils convoitent; ils ramassent les captifs comme grains de sable.

10. Ce peuple se moque des rois et n'a que faire des princes; il se joue des forteresses: il monte un remblai de terre et s'en empare.

11. Puis le vent change, il est passé... en criminel qui n'a de Dieu que sa force.

12. N'es-tu plus le Yahvé d'autrefois, mon Dieu et mon Saint qui ne peux mourir? As-tu fait de ce peuple, ô Yahvé, l'instrument de ta justice? L'as-tu choisi, ô mon Rocher, pour nous corriger?

13. Tu as les yeux trop purs pour souffrir le mal, tu ne peux regarder la souffrance; pourquoi regardes-tu les traîtres sans rien dire, quand un méchant dévore un plus juste que lui?

14. Tu traites les hommes comme les poissons de la mer, comme les serpents qui n'ont pas de maître;

15. l'hameçon du Kaldéen les prend tous, il les tire dans son filet, il les ramasse dans sa nasse. Pour lui c'est la joie et la fête;

16. il offre un sacrifice à son filet, et de l'encens à sa nasse, car il leur doit la meilleure part, les aliments de premier choix.

17. Il ne cessera donc pas de tirer l'épée et de massacrer les hommes sans pitié?



Livros sugeridos


“Jesus está com você, e o Cireneu não deixa de ajudar-te a subir o Calvário.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.