1. Laban se leva de bon matin, il embrassa ses fils et ses filles, les bénit et s'en retourna. C'est ainsi que Laban retourna chez lui.

2. Jacob continua son chemin et les anges de Dieu le rencontrèrent.

3. Lorsqu'il les vit, Jacob s'écria: "C'est un camp de Dieu!" C'est pourquoi il donna à cet endroit le nom de Double Camp.

4. Jacob envoya des messagers devant lui vers son frère Esaü, à Séïr dans la campagne d'Edom.

5. Il leur donna cet ordre: "Vous parlerez ainsi à mon seigneur Esaü: Voici ce que ton serviteur Jacob te fait dire: J'ai séjourné chez Laban et je m'y suis attardé jusqu'à maintenant.

6. J'y ai acquis des boeufs et des ânes, du petit bétail, des serviteurs et des servantes. J'ai donc envoyé mes gens pour te l'annoncer et trouver ainsi grâce à tes yeux."

7. Les messagers revinrent vers Jacob en disant: "Nous avons rejoint ton frère Esaü; il marche à ta rencontre avec quatre cents hommes."

8. Jacob eut alors très peur et il fut saisi d'angoisse. Il partagea en deux camps les gens qui étaient avec lui, ainsi que le petit et le gros bétail; il fit de même pour les chameaux.

9. Car il se disait: "Si Esaü rejoint un camp et l'attaque, l'autre pourra s'échapper."

10. Jacob dit alors: "Dieu de mon père Abraham et Dieu de mon père Isaac, ô Yahvé, toi qui m'as dit: Retourne dans ton pays et dans ta patrie et je te ferai du bien,

11. je suis trop peu de chose pour mériter toutes tes faveurs et toute la fidélité que tu as montrées à ton serviteur. Je n'avais en effet que ce bâton lorsque j'ai traversé ce Jourdain, et maintenant, j'ai de quoi former deux camps.

12. Délivre- moi de la main de mon frère, de la main d'Esaü, car j'ai peur qu'il ne vienne et nous frappe, la mère avec les enfants.

13. Or c'est toi qui m'as dit: Je te ferai du bien et je rendrai ta descendance comme le sable de la mer: le nombre en sera tel qu'on ne pourra le compter."

14. Et Jacob passa la nuit en cet endroit. Jacob prit sur ses biens de quoi faire un cadeau à son frère Esaü:

15. deux cents chèvres et vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers,

16. trente chamelles qui allaitaient, avec leurs petits, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânons.

17. Il confia chaque troupeau séparément à l'un de ses serviteurs, puis il leur dit: "Passez devant moi et laissez un espace après chaque troupeau."

18. Au premier il donna cet ordre: "Quand mon frère Esaü te rencontrera, il te posera la question: A qui appartiens-tu et où vas-tu? A qui appartient ce que tu as là?

19. Alors tu répondras: Tout appartient à ton serviteur Jacob. C'est un cadeau qu'il envoie à mon seigneur Esaü, lui-même arrive derrière nous."

20. Il donna également ses instructions au deuxième, puis au troisième, bref, à tous ceux qui accompagnaient les troupeaux. Il leur disait: "Voilà comment vous parlerez à Esaü quand vous le rencontrerez,

21. vous lui direz: Ton serviteur Jacob arrive tout de suite derrière nous." Il pensait en effet: "Le cadeau que j'envoie devant moi l'apaisera et je pourrai alors le regarder en face. Peut-être me fera-t-il bon accueil."

22. Il envoya donc le cadeau en avant de lui. Quant à lui, il passa cette nuit-là dans le camp.

23. Durant la nuit il alla prendre ses deux femmes et ses deux servantes ainsi que les onze enfants pour passer le gué du Yabok.

24. Après les avoir pris et leur avoir fait passer le torrent, il fit passer tout ce qu'il avait.

25. Et Jacob resta seul. Quelqu'un lutta avec lui jusqu'au lever du jour.

26. Voyant qu'il ne pouvait dominer Jacob, il le toucha à l'articulation de la hanche, et la hanche de Jacob se démit tandis qu'il luttait avec lui.

27. L'autre lui dit: "Laisse-moi partir, car le jour se lève." Mais Jacob répondit: "Je ne te laisserai pas partir avant que tu ne m'aies donné la bénédiction."

28. L'autre lui dit: "Quel est ton nom?" Il répondit: "Jacob."

29. L'autre lui dit: "On ne t'appellera plus Jacob, mais Israël, car tu as lutté avec Dieu comme avec les hommes, et tu as eu le dessus."

30. Jacob l'interrogea et lui dit: "Révèle-moi ton nom". Il répondit: "Pourquoi demandes-tu mon nom?" Mais là, il le bénit.

31. Jacob donna à ce lieu le nom de Pénuel car, dit-il: "J'ai vu Dieu face à face et j'ai eu la vie sauve."

32. Le soleil était déjà haut quand il passa Pénuel, et lui allait, boitant de la hanche.

33. C'est pourquoi les fils d'Israël ne mangent pas jusqu'à ce jour le nerf sciatique qui est à l'articulation de la hanche, car c'est à l'articulation de la hanche que Jacob fut touché, au nerf sciatique.



Livros sugeridos


“Quando ofendemos a justiça de Deus, apelamos à Sua misericórdia. Mas se ofendemos a Sua misericórdia, a quem podemos apelar? Ofender o Pai que nos ama e insultar quem nos auxilia é um pecado pelo qual seremos severamente julgados.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.