1. Une parole de Yahvé me fut adressée:

2. "Fils d'homme, prononce donc une lamentation sur Tyr.

3. Tu diras à Tyr, la ville installée au débouché des mers, le grand marché des peuples et des îles sans nombre: Parole de Yahvé! Ne disais-tu pas, Tyr: Je suis parfaitement belle.

4. Tu n'avais de frontières que les mers, et tes bâtisseurs t'avaient voulue très belle.

5. Ils avaient tiré des cyprès de Senir les planches de tes bordages, ils avaient pris ton mât dans un cèdre du Liban,

6. et tes rames, dans les chênes du Bashan; ton pont était de cèdre des îles de Kittim, incrusté d'ivoire.

7. Tes voiles étaient de lin d'Egypte, et de même ton pavillon. Tes tentures de pourpre et d'écarlate venaient des îles d'Elisha.

8. Les habitants de Sidon et d'Arvad étaient tes rameurs, mais tes sages étaient les pilotes;

9. les anciens de Guébal réparaient tes avaries.

10. On trouvait dans ton armée des gens de Perse, de Loud et de Pout; ils accrochaient chez toi casque et bouclier, ils étaient ta fierté.

11. Les fils d'Arvad à ton service veillaient sur tes remparts; les Guémadiens gardaient tes tours, leurs boucliers pendant au long de tes remparts te donnaient de la couleur.

12. Tarsis te fournissait de tout: elle prenait tes marchandises contre l'argent, le fer, l'étain et le plomb.

13. Yavan, Toubal et Méchek étaient tes clients; ils prenaient tes marchandises contre des esclaves et des objets de bronze.

14. De Bet-Togorma te venaient les chevaux pour les chars et la cavalerie , ainsi que des mulets.

15. Les fils de Dédan commerçaient avec toi; les îles populeuses étaient sous ton contrôle et te payaient en défenses d'ivoire et bois d'ébène.

16. Edom payait tes nombreux produits avec des bijoux, de la pourpre, des broderies, des pierres précieuses, du corail et des rubis.

17. Juda et le pays d'Israël t'apportaient du blé de Minnit, de la cire, du miel, de l'huile et des parfums en échange de tes marchandises.

18. Damas s'approvisionnait chez toi, car tu avais de tout; il te fournissait en vin de Helbon et laine de Sadad.

19. Les gens d'Ouzal apportaient sur tes marchés du fer forgé, de la cannelle et des roseaux.

20. Dédan vendait chez toi des couvertures pour les chevaux.

21. Même l'Arabie et les princes de Kédar se fournissaient chez toi; ils te payaient avec des agneaux, des béliers et des boucs.

22. Les marchands de Chéba et de Rahama t'apportaient les baumes de qualité, les pierres précieuses et l'or.

23. Haran, Kanné , Eden, les marchands de Chéba et ceux de l'Assyrie, aussi bien que les Mèdes, venaient trafiquer chez toi:

24. riches vêtements, manteaux de pourpre, étoffes brodées et tapis de couleur, cordes bien tressées.

25. Les navires de Tas et tout ce que tu portes: marins et matelots, charpentiers de marine, commerçants, hommes de guerre et passagers: c'est le naufrage!

28. Les cris de tes matelots ont ébranlé jusqu'au rivage.

29. Tous les rameurs descendent de leurs bateaux et les marins s'arrêtent à terre.

30. Ils ne parlent que de toi et poussent des cris, ils se jettent de la poussière sur la tête et se roulent dans la cendre.

31. Pour toi ils se rasent le crâne et s'habillent de sacs; très affligés, ils font entendre leurs plaintes, une lamentation amère.

32. Ils ont composé pour toi un chant funèbre, et ils se lamentent: "Qui était semblable à Tyr au milieu des mers?

33. Tu débarquais tes marchandises: les peuples étaient rassasiés. C'était toi, c'étaient tes marchandises, qui rendaient riches les rois de la terre.

34. Voici que la mer t'a brisée, tu es au fond des eaux; ta cargaison et tout ton monde ont sombré avec toi.

35. Les habitants des îles sont tous consternés, les rois ont un frisson, leur visage perd sa couleur.

36. Partout dans le monde les marchands sifflent quand on parle de toi, tu es devenue un exemple, on ne te reverra plus.



Livros sugeridos


“Nossa Senhora está sempre pronta a nos socorrer, mas por acaso o mundo a escuta e se emenda?” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.