1. Yahvé dit à Moïse: "Va trouver le Pharaon et dis-lui de la part de Yahvé, le Dieu des Hébreux: Laisse partir mon peuple pour qu'il me serve!

2. Si tu refuses de le renvoyer, si tu le retiens encore,

3. Yahvé frappera tes troupeaux qui sont dans la campagne, les chevaux, les ânes, les chameaux, le gros et le petit bétail. Ce sera une peste terrible.

4. Mais Yahvé fera la différence entre le troupeau d'Israël et le troupeau d'Egypte. Pas une bête des Israélites ne crèvera."

5. Yahvé fixa la date, il dit: "Demain, Yahvé fera cela dans tout le pays."

6. Et dès le lendemain Yahvé fit ce qu'il avait dit: tous les troupeaux d'Egypte crevèrent, mais pas une bête ne creva dans les troupeaux des Israélites.

7. Le Pharaon s'informa: pas une bête n'avait crevé dans les troupeaux des Israélites. Mais le Pharaon resta dans son entêtement et il ne laissa pas partir le peuple.

8. Alors, Dieu dit à Moïse et à Aaron: "Remplissez vos deux mains de cendre fine. Moïse la lancera vers le ciel sous les yeux du Pharaon,

9. et dans toute l'Egypte ce sera de la poudre qui se déposera sur les hommes et sur les bêtes: dans toute l'Egypte elle leur donnera des ulcères et des boutons."

10. Ils prirent donc de la cendre fine et se présentèrent devant le Pharaon. Moïse la lança vers le ciel et elle se changea en ulcères et en boutons sur les hommes et sur les bêtes.

11. Cette fois les magiciens ne purent rester aux côtés de Moïse à cause de ce fléau, car ils avaient leurs ulcères comme tous les Egyptiens.

12. Mais Dieu endurcit le coeur du Pharaon, il ne voulut pas écouter: Yahvé l'avait bien dit à Moïse.

13. Yahvé dit encore à Moïse: "Lève-toi de bon matin et présente-toi devant le Pharaon. Tu lui diras de la part de Yahvé, le Dieu des Hébreux: Laisse aller mon peuple pour qu'il me serve!

14. Cette fois j'envoie tous mes fléaux contre toi, tes serviteurs et ton peuple, et tu sauras ainsi qu'il n'y a personne comme moi sur toute la terre.

15. J'aurais pu dès le début montrer toute ma puissance et te frapper toi et ton peuple par la peste, et tu aurais disparu de la terre.

16. Mais voici pourquoi je t'ai laissé en vie: je veux te faire voir ma puissance et que mon Nom soit connu sur toute la terre.

17. Tu résistes encore et tu ne laisses pas partir mon peuple?

18. Eh bien, demain à cette heure, je ferai tomber une très forte grêle comme il n'y en a pas eu de pareille depuis la fondation de l'Egypte jusqu'à ce jour.

19. Ordonne donc de mettre à l'abri dès maintenant ton bétail et tout ce qui t'appartient dans les champs, car tous les hommes et toutes les bêtes qui seront dans les champs au lieu d'être à l'abri à la maison, seront frappés par la grêle et mourront."

20. Ceux des serviteurs du Pharaon qui craignaient Yahvé se réfugièrent dans les maisons avec leurs serviteurs et leurs troupeaux.

21. Mais ceux qui se moquaient de la parole de Yahvé laissèrent leurs serviteurs et leurs troupeaux dans les champs.

22. Yahvé dit alors à Moïse: "Etends ta main vers le ciel! Que la grêle tombe sur toute l'Egypte, sur les hommes, sur les bêtes et sur tout ce qui pousse dans les champs en terre d'Egypte."

23. Moïse étendit son bâton vers le ciel, et Yahvé fit éclater les tonnerres et pleuvoir la grêle en même temps que la foudre tombait sur la terre. Yahvé fit tomber la grêle sur tout le pays d'Egypte.

24. Il y eut de la grêle avec des éclairs de feu qui jaillissaient du milieu de la grêle. On n'avait rien vu de semblable dans tout le pays depuis la fondation de l'Egypte.

25. Dans tout le pays d'Egypte, la grêle frappa tous ceux qui étaient dans les champs, les gens comme les bêtes. La grêle frappa aussi tout ce qui poussait dans les champs et brisa même les arbres des champs.

26. Cependant il n'y eut pas de grêle dans le pays de Gossen, là où se trouvaient les Israélites.

27. Le Pharaon fit alors appeler Moïse et Aaron, il leur dit: "Cette fois, j'ai péché! C'est Yahvé qui est juste, moi et mon peuple nous sommes coupables!

28. Priez Yahvé pour que s'arrêtent ces tonnerres incroyables et cette grêle, et je ne vous retiendrai plus ici, je vous laisserai partir."

29. Moïse répondit: "Aussitôt sorti de la ville, je tendrai les mains vers Yahvé: les tonnerres s'arrêteront, et il n'y aura plus de grêle. Ainsi tu sauras que la terre est à Yahvé.

30. Mais je sais bien que toi et tes serviteurs, vous ne craindrez encore pas Yahvé Dieu."

31. Le lin et l'orge avaient été frappés, car l'orge était en épi, et le lin en fleur.

32. Mais le blé et le seigle n'avaient pas été frappés, car ils sont tardifs.

33. Aussitôt sorti de chez le Pharaon et hors de la ville, Moïse tendit les mains vers Yahvé: les tonnerres et la grêle s'arrêtèrent, et la pluie cessa de tomber sur la terre.

34. Le Pharaon vit que la pluie, la grêle et les tonnerres s'étaient arrêtés. Alors il recommença à pécher et à s'entêter, lui et ses serviteurs.

35. Le Pharaon s'entêta et refusa de laisser partir les Israélites: Yahvé l'avait bien dit par la bouche de Moïse.



Livros sugeridos


“A divina bondade não só não rejeita as almas arrependidas, como também vai em busca das almas teimosas”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.