1. A la suite de cela, Moïse et Aaron allèrent dire au Pharaon: "Voici une parole de Yahvé, le Dieu d'Israël: Laisse partir mon peuple pour qu'il me célèbre une fête dans le désert."

2. Pharaon répondit: "Qui est Yahvé, pour que j'écoute sa parole et que je laisse partir Israël? Je ne connais pas Yahvé et je ne laisserai pas partir Israël!"

3. Ils dirent: "Le Dieu des Hébreux s'est présenté devant nous. Laisse-nous donc partir à trois jours de marche dans le désert, pour offrir un sacrifice à Yahvé notre Dieu. Autrement, il pourrait nous frapper par la peste ou par l'épée."

4. Le roi d'Egypte leur dit: "Moïse et Aaron, pourquoi détournez-vous le peuple de son travail? Retournez sur vos chantiers!"

5. Le Pharaon ajouta: "Ils sont maintenant plus nombreux que le peuple du pays, et vous voudriez qu'ils arrêtent leur travail?"

6. Le jour même, Pharaon donna des ordres aux inspecteurs du peuple et aux surveillants.

7. "Vous ne leur donnerez plus de paille pour fabriquer les briques, comme vous le faisiez jusqu'ici. Ils iront eux-mêmes ramasser la paille.

8. Cependant vous exigerez d'eux la même quantité de briques que dans le passé, vous ne la réduirez pas. Ce sont des paresseux! C'est pour cela qu'ils viennent me crier: Laisse-nous aller pour offrir un sacrifice à notre Dieu!

9. Faites-les travailler davantage et ils ne se laisseront plus tourner la tête avec toutes ces bêtises."

10. Les inspecteurs du peuple et les surveillants vinrent donc dire au peuple: "Voici ce qu'a dit le Pharaon: On ne vous donnera plus de paille,

11. vous irez la chercher vous-mêmes là où vous en trouverez. Mais on ne vous diminuera pas la tâche!"

12. Le peuple se dispersa dans toute l'Egypte pour ramasser de la paille et la broyer.

13. Les surveillants étaient sur eux et leur disaient: "Terminez votre travail! Vous devez faire chaque jour la quantité prévue, comme quand il y avait de la paille!"

14. Les surveillants des Israélites, ceux qui avaient été mis à leur tête par les inspecteurs du Pharaon, reçurent des coups. On leur disait: "Pourquoi n'a-t-on pas fait hier et aujourd'hui la même quantité de briques qu'auparavant?"

15. Les surveillants des Israélites vinrent se plaindre auprès du Pharaon: "Pourquoi traites-tu ainsi tes serviteurs?

16. On ne donne plus de paille à tes serviteurs, et on leur dit: Faites des briques quand même! Et maintenant, on frappe tes serviteurs... ton peuple est réellement en faute!"

17. Le Pharaon répondit: "Vous êtes des paresseux, oui, des paresseux! Voilà pourquoi vous dites: Laisse-nous offrir un sacrifice à Yahvé!

18. Maintenant donc, retournez au travail, on ne vous donnera pas de paille et vous fournirez la même quantité de briques qu'avant."

19. Alors les surveillants se retournèrent contre les Israélites: "On ne diminuera pas le nombre des briques, vous ferez chaque jour la quantité fixée."

20. Comme ils sortaient de la maison du Pharaon, ils rencontrèrent Moïse et Aaron qui les attendaient.

21. Ils leur dirent: "Que Yahvé voie, et qu'il juge! A cause de vous le Pharaon et ses serviteurs ne peuvent plus nous sentir. Vous avez mis dans leurs mains l'épée pour nous tuer."

22. Alors Moïse se tourna vers Yahvé et lui dit: "Mon Seigneur, pourquoi as-tu fait du mal à ce peuple? Pourquoi m'as-tu envoyé?

23. Depuis le jour où je suis venu trouver le Pharaon pour lui parler en ton nom, il n'a cessé de maltraiter ce peuple et tu n'as rien fait pour le délivrer!"



Livros sugeridos


“O grau sublime da humildade é não só reconhecer a abnegação, mas amá-la.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.