1. "Le grand roi Assuérus aux gouverneurs des cent vingt-sept provinces qui vont de l'Inde à l'Ethiopie, et aux chefs de région qui leur sont soumis!

2. Bien que je me trouve à la tête de peuples sans nombre, et que je sois maître de toute la terre, je me suis fait un devoir de ne pas me laisser enivrer par l'orgueil du pouvoir, de gouverner toujours avec sagesse et bienveillance, de garantir en tout temps à mes sujets une vie paisible. Je veux étendre jusqu'aux frontières de mon royaume la civilisation et la libre circulation, faisant en sorte que règne la paix que tous désirent.

3. Je me suis donc informé auprès de mes conseillers sur les moyens d'atteindre ce but. C'est alors qu'un homme dont la sagesse est éminente, le dévouement sans faille, la fidélité à toute épreuve, et qui a obtenu la seconde place dans le royaume - je veux parler d'Aman -

4. cet homme nous a dénoncé un peuple plein d'arrière-pensées, mêlé à tous les peuples du monde. Ses lois le mettent en conflit avec toutes les nations; ces gens ignorent systématiquement les ordres des rois, au point de ruiner les efforts d'un gouvernement que nous dirigeons de façon irréprochable.

5. Nous avons constaté que ce peuple unique en son genre s'oppose constamment au reste de l'humanité, qu'il entretient de mauvais sentiments envers notre gouvernement, qu'il est prêt à commettre les pires méfaits pour empêcher le royaume de vivre en paix.

6. C'est pourquoi nous ordonnons ceci: Tous ceux qui sont désignés dans les lettres d'Aman, lequel est responsable du gouvernement et est pour nous comme un second père, seront radicalement exterminés avec leurs femmes et enfants le quatorzième jour du douzième mois (le mois d'Adar) de la présente année. Ils seront livrés à l'épée de leurs ennemis sans aucune pitié ni ménagement.

7. Ainsi les opposants d'hier et d'aujourd'hui seront envoyés en un seul jour au séjour des morts, et les affaires publiques retrouveront la paix et la tranquillité pour le temps à venir."

8. Mardochée pria le Seigneur, il lui rappela toutes ses merveilles et lui dit:

9. "Seigneur, Seigneur, Roi tout-puissant, tout est entre tes mains, et personne ne peut s'opposer à toi si tu as décidé de sauver Israël.

10. C'est toi qui as fait le ciel, la terre et toutes les merveilles qui sont sous le ciel.

11. Tu es le Seigneur de toutes choses, et personne ne peut te résister, puisque tu es le Seigneur.

12. Tu connais tout, Seigneur, tu sais que ce n'est ni par insolence, ni par orgueil, ni par vanité, que j'ai refusé de me prosterner devant l'orgueilleux Aman:

13. je serais prêt à baiser la plante de ses pieds pour le salut d'Israël.

14. Mais j'ai agi ainsi pour ne pas mettre la gloire d'un homme au-dessus de la gloire de Dieu. Je ne veux adorer personne en dehors de toi, mon Seigneur, et ce n'est pas par orgueil que je le ferai.

15. Maintenant Seigneur, Dieu et Roi, Dieu d'Abraham, sauve ton peuple lorsqu'on a les yeux fixés sur nous pour nous détruire et faire disparaître le peuple qui t'appartient depuis le commencement.

16. N'abandonne pas ton propre peuple que tu as racheté du pays d'Egypte.

17. Ecoute ma prière, sois favorable à ton peuple, change notre deuil en joie. Fais-nous vivre, et nous chanterons des cantiques en l'honneur de ton Nom, Seigneur. Ne fais pas disparaître ceux qui chantent tes louanges."

18. Et tout Israël criait de toutes ses forces, car il se voyait face à la mort.



Livros sugeridos


“Cuide de estar sempre em estado de graça.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.