1. Le malheur ne recherche pas celui qui craint le Seigneur; s'il connaît l'épreuve il en sera racheté.

2. L'homme sage ne déteste pas la Loi, celui qui ne la suit qu'en apparence est comme un bateau dans la tempête.

3. L'homme intelligent met sa confiance dans la Loi; pour lui la Loi est digne de foi comme une réponse divine.

4. Prépare ton discours et tu seras écouté: fais une bonne synthèse, et ensuite parle.

5. Les sentiments du sot sont comme une roue de chariot, ses raisonnements font la girouette.

6. Un ami moqueur est comme un étalon excité, il hennit sous n'importe quel cavalier.

7. Pourquoi tel jour est-il plus important qu'un autre, puisque tous les jours reçoivent la lumière du soleil?

8. Une décision du Seigneur les a faits différents, lui qui a disposé les fêtes et les saisons.

9. Il a élevé et sanctifié certains d'entre eux; les autres il les a pris pour faire nombre.

10. Les hommes aussi sont tous tirés du sol, et c'est de la terre qu'Adam fut formé.

11. Le Seigneur pourtant, dans sa sagesse universelle, les a séparés, les plaçant sur des chemins différents.

12. Il a béni et exalté certains d'entre eux, il les a consacrés et pris à son service; d'autres, il les a maudits et abaissés, il leur a fait perdre leur place.

13. Comme la glaise est dans la main du potier qui la modèle à son goût, ainsi les hommes sont dans la main de celui qui les a faits: il traite chacun comme il le juge bon.

14. D'un côté le mal, de l'autre le bien; d'un côté la mort, de l'autre la vie: et de même le pécheur face au fidèle.

15. Regarde d'ailleurs toutes les oeuvres du Très-Haut; elles vont par deux, l'une s'opposant à l'autre.

16. Quant à moi, j'ai veillé après tous les autres, semblable à celui qui grappille derrière les vendangeurs.

17. Mais par la bénédiction du Seigneur je suis arrivé en tête et j'ai rempli de grappes le pressoir.

18. Comprenez que je n'ai pas peiné pour moi seul, mais pour tous ceux qui cherchent le savoir.

19. Ecoutez-moi donc, grands du peuple; prêtez l'oreille, vous qui présidez l'assemblée!

20. Ni à ton fils, ni à ta femme, ou à ton frère ou ton ami: à aucun ne donne pouvoir sur toi durant ta vie! Ne donne pas tes biens à un autre; tu pourrais le regretter et devoir les redemander.

21. Tant qu'il te reste un souffle de vie, ne livre à personne ta liberté.

22. Il vaut mieux que tes enfants dépendent de toi plutôt que d'avoir toi-même à les supplier.

23. Garde la responsabilité de tout ce que tu fais, ne permets pas que d'autres tachent ta réputation.

24. Au jour qui conclura les jours de ta vie, quand sera venue l'heure de ta fin, alors tu répartiras l'héritage.

25. Pour l'âne: le fourrage, le bâton et les fardeaux; pour le serviteur: le pain, les corrections et le travail.

26. Travaille sur ton esclave et tu auras la paix; relâche-lui la bride et il voudra la liberté.

27. Le joug et le licol font plier le cou; pour le mauvais serviteur, les châtiments et les chaînes.

28. Mets-le au travail, qu'il ne reste pas oisif, car l'oisiveté enseigne le mal.

29. Fais-le travailler selon sa capacité, et s'il n'obéit pas mets-lui des fers aux pieds.

30. Mais ne sois trop exigeant envers personne, ne fais rien sans discernement.

31. Si tu as un domestique, qu'il soit comme un autre toi-même, puisque tu l'as acquis par le sang.

32. Si tu as un domestique, traite-le comme un frère, puisque tu as besoin de lui comme de toi.

33. Si tu le maltraites et qu'il prenne la fuite, où iras-tu le chercher?



Livros sugeridos


“Quando ofendemos a justiça de Deus, apelamos à Sua misericórdia. Mas se ofendemos a Sua misericórdia, a quem podemos apelar? Ofender o Pai que nos ama e insultar quem nos auxilia é um pecado pelo qual seremos severamente julgados.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.