1. Heureux le mari d'une bonne épouse: le nombre de ses jours en sera doublé!

2. Une femme vaillante fait la joie de son mari, il connaîtra la paix tous les jours de sa vie.

3. Une bonne épouse est le gros lot, elle reviendra à celui qui craint le Seigneur.

4. Riche ou pauvre, il aura le coeur content; à tout moment l'on verra son bonheur sur son visage.

5. Il y a trois choses que je redoute, et une quatrième qui m'effraie: une calomnie répandue dans l'entourage, une foule en révolte et une accusation fausse; tout cela est pire que la mort.

6. Mais la femme jalouse d'une autre, c'est un deuil, une douleur intime; sa langue est un fouet qui n'épargne personne.

7. La femme méchante est un joug à boeufs mal amarré: y mettre la main est aussi risqué que saisir un scorpion.

8. C'est un grand scandale qu'une femme qui boit, elle ne pourra pas remédier à son discrédit.

9. Une femme sans pudeur se reconnaît à ses coups d'oeil, à ses regards effrontés.

10. Tiens en laisse une fille hardie, elle profiterait de ta complaisance.

11. Garde-toi de suivre la femme séduisante; ne te fais pas d'illusions: elle veut t'avoir.

12. Le voyageur assoiffé ouvre la bouche à toute eau qui se présente: elle aussi s'assied face à n'importe quel piquet, à toute flèche elle ouvre son carquois.

13. La grâce d'une femme réjouit son mari, mais son savoir faire le réconforte jusqu'à la moelle des os.

14. Une femme qui sait se taire est un don du Seigneur, rien n'est comparable à celle qui est bien éduquée.

15. La femme pudique est doublement charmante, celle qui est chaste est un trésor inestimable.

16. Comme le soleil levant sur les montagnes du Seigneur, tel est le charme d'une bonne épouse dans une maison bien tenue.

17. Comme la lampe qui brille sur le lampadaire sacré, tel est un beau visage sur un corps harmonieux.

18. Comme des colonnes d'or sur un socle d'argent, telles sont de belles jambes sur des talons bien plantés. ()

28. Pour deux choses je m'afflige, pour une troisième la colère me prend: un homme de guerre réduit à la misère, des gens sensés que l'on méprise, celui enfin qui passe d'une vie droite au péché; le Seigneur le destine à périr par l'épée.

29. Il est difficile à un marchand de ne pas chercher à avoir les autres; un commerçant ne se préservera pas du péché.



Livros sugeridos


“Sigamos o caminho que nos conduz a Deus.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.