1. Voici encore un cas. Un homme a pris une femme et l'a épousée. Mais ensuite il a trouvé quelque chose à lui reprocher, et il n'en veut plus. Il lui écrit donc une lettre de divorce, il la lui remet et la chasse de chez lui.

2. La femme quitte sa maison et par la suite devient la femme d'un autre homme.

3. Mais elle déplaît également à ce deuxième mari, qui va lui écrire une lettre de divorce, la lui remettre et la chasser de chez lui. Il se peut aussi que ce deuxième mari vienne à mourir.

4. Dans ces deux cas, le premier mari qui l'a renvoyée ne peut pas la reprendre après qu'elle est devenue impure pour lui. Elle ne peut pas redevenir sa femme: ce serait une chose abominable au regard de Yahvé, et tu ne dois pas souiller par ton péché le pays que Yahvé ton Dieu te donne en héritage.

5. Si un homme vient tout juste de se marier, il ne partira pas à la guerre, on ne lui imposera pas non plus de corvée. Pendant un an on le laissera tranquille chez lui pour qu'il rende heureuse la femme qu'il a épousée.

6. On ne prendra pas en gage le moulin, ni même la meule de dessus, car ce serait prendre en gage la vie elle-même.

7. Si l'on découvre un homme qui a enlevé l'un de ses frères Israélite et qui en a fait son esclave, ou qui l'a vendu, ce ravisseur sera mis à mort; ainsi tu ôteras le mal du milieu de toi.

8. Méfie-toi de la plaie de la lèpre. Tu suivras exactement et tu mettras en pratique tout ce que les prêtres, les Lévites, vous enseignent. Vous ferez attention à faire comme je leur ai commandé.

9. Rappelle-toi comment Yahvé ton Dieu a agi avec Miryam sur la route, après votre sortie d'Egypte.

10. Lorsque tu prêteras quelque chose à ton prochain, tu n'entreras pas dans sa maison pour te servir toi-même et prendre le gage que tu veux.

11. Tu resteras dehors, et celui à qui tu prêtes viendra t'apporter le gage qu'il aura choisi.

12. Si c'est un homme pauvre, tu ne te coucheras pas avec son gage,

13. mais tu le lui rendras avant le coucher du soleil pour qu'il puisse se coucher dans son manteau. Ainsi il te bénira et tu auras des mérites aux yeux de Yahvé ton Dieu.

14. Tu ne feras pas de tort au pauvre qui travaille pour toi, qu'il s'agisse de l'un de tes frères ou d'un étranger qui habite dans ton pays ou dans ta ville.

15. Tu lui verseras son salaire le jour-même, et le soleil ne se couchera pas sur ce que tu lui dois, car il l'attend avec impatience: il est pauvre. Ainsi, il n'aura pas besoin de crier contre toi vers Yahvé, et toi tu ne pécheras pas.

16. Les pères ne seront pas mis à mort pour les fautes de leurs fils, ni les fils pour celles de leur père. Chacun mourra pour son propre péché.

17. Tu ne fausseras pas le jugement de l'étranger ou de l'orphelin, et tu ne prendras pas en gage le vêtement de la veuve.

18. Tu te souviendras que toi-même tu as été esclave en Egypte, et que Yahvé ton Dieu t'en a libéré. C'est pourquoi je te commande de faire cela.

19. Si tu as oublié une gerbe dans ton champ en faisant la moisson, ne reviens pas pour la prendre: elle sera pour l'étranger, l'orphelin ou la veuve. Ainsi Yahvé ton Dieu te bénira dans tout ce que tu entreprendras.

20. Lorsque tu gauleras ton olivier, ne repasse pas une seconde fois après la cueillette: ce qui reste sera pour l'étranger, l'orphelin ou la veuve.

21. Lorsque tu vendangeras, ne repasse pas une seconde fois: ce qui reste sera pour l'étranger, l'orphelin ou la veuve.

22. Tu te souviendras que tu as été esclave en Egypte: c'est pourquoi je te commande de faire cela.



Livros sugeridos


“Resigna-te a ser neste momento uma pequena abelha. E enquanto esperas ser uma grande abelha, ágil, hábil, capaz de fabricar bom mel, humilha-te com muito amor perante Deus e os homens, pois Deus fala aos que se mantêm diante dele humildemente”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.