1. Si on trouve dans la campagne, sur le sol que Yahvé ton Dieu te donne en possession, le corps d'une personne assassinée, et qu'on ne sait pas qui l'a frappée,

2. les anciens et les juges sortiront pour calculer la distance des villes voisines du lieu du crime.

3. Les anciens de la ville la plus proche prendront alors une génisse qu'on n'a pas fait travailler et qui n'a pas encore été attelée.

4. Les anciens de cette ville feront descendre la génisse vers un torrent où l'eau ne cesse de couler, mais où il n'y a ni culture ni semence, et là ils lui briseront la nuque dans le torrent.

5. Les prêtres fils de Lévi s'avanceront alors, puisque Yahvé ton Dieu les a choisis pour être à son service et pour bénir au nom de Yahvé, et c'est sur leur parole que se règlent tout procès et tout échange de coups.

6. Et tous les anciens de la ville la plus proche du lieu du crime laveront leurs mains dans le torrent au-dessus de la génisse dont on a brisé la nuque.

7. Puis ils prononceront ces paroles: "Nos mains n'ont pas répandu ce sang, nos yeux n'ont rien vu.

8. O Yahvé, pardonne à ton peuple Israël que tu as racheté, et ne charge pas ton peuple Israël d'un sang innocent." Ainsi ils seront quittes du sang versé:

9. tu auras lavé le sang innocent et tu auras fait ce qui est bon aux yeux de Yahvé.

10. Voici un autre cas. Tu pars combattre tes ennemis et Yahvé ton Dieu les livre entre tes mains. Tu ramènes des captifs

11. et, parmi les captifs, tu vois une belle femme. Si tu t'éprends d'elle et que tu veux l'épouser,

12. tu l'introduiras dans ta maison. Là, elle se rasera la tête et se coupera les ongles,

13. elle enlèvera ses habits de captive, ceux qu'elle portait sur elle, et elle habitera dans ta maison. Durant un mois, elle fera le deuil de son père et de sa mère; ensuite tu t'approcheras d'elle, tu l'épouseras et elle sera ta femme.

14. S'il arrive que tu n'en veuilles plus, tu la laisseras partir à son gré; tu ne pourras pas la vendre à prix d'argent ni en faire ton esclave puisque tu as couché avec elle.

15. Voici un autre cas. Un homme a deux femmes, l'une est bien aimée et l'autre mal aimée. Toutes les deux lui ont donné des fils, et l'aîné est le fils de la mal-aimée.

16. Au jour où cet homme partagera son héritage entre ses fils, il ne pourra pas donner le droit d'aînesse au fils de la bien-aimée aux dépens de l'aîné qui est fils de la mal-aimée.

17. Il devra reconnaître comme aîné le fils de la mal-aimée, et il lui donnera une double part de son héritage: puisqu'il est le premier-né, le droit d'aînesse est à lui.

18. Voici encore le cas du fils rebelle et révolté qui n'obéit pas à son père ni à sa mère: il ne les écoute pas quand ils le corrigent.

19. Son père et sa mère le prendront et le conduiront vers les anciens, à la porte de la ville.

20. Et ils diront aux anciens: "Voici notre fils! Il est rebelle et révolté, il ne nous écoute pas, c'est un débauché et un buveur."

21. Alors tous les hommes de la ville le lapideront à coups de pierres et il mourra. Tu enlèveras ainsi le mal du milieu de toi; tous ceux qui l'apprendront en Israël, craindront.

22. Voici encore un cas. Quelqu'un a commis une faute qui mérite la mort et tu l'as mis à mort en le pendant à un arbre.

23. Tu ne laisseras pas son cadavre passer la nuit sur l'arbre, mais tu le mettras au tombeau le jour-même, car un pendu est une malédiction de Dieu. Tu éviteras ainsi de rendre impur le sol que Yahvé ton Dieu te donne en héritage.



Livros sugeridos


“Onde não há obediência, não há virtude. Onde não há virtude, não há bem, não há amor; e onde não há amor, não há Deus; e sem Deus não se chega ao Paraíso. Tudo isso é como uma escada: se faltar um degrau, caímos”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.