0. Copie de la lettre que Jérémie envoya à ceux qui allaient être déportés à Babylone, par le roi des Babyloniens. Il leur faisait savoir ce que Dieu lui avait ordonné.

1. A cause des péchés que vous avez commis devant Dieu, vous serez déportés à Babylone par Nabukodonozor, roi des Babyloniens.

2. Une fois arrivés à Babylone, vous y resterez de nombreuses années: le temps de sept générations; mais après cela je vous en ferai revenir sans dommage.

3. Vous verrez à Babylone des dieux d'argent, d'or et de bois qu'on transporte sur les épaules et qui inspirent la terreur aux païens.

4. Prenez garde de ne pas imiter ce que font ces étrangers, ne partagez pas leur crainte

5. lorsque vous verrez la foule se presser devant et derrière ces idoles pour les adorer. Dites alors vous-mêmes: "C'est toi, Maître, qu'il faut adorer."

6. Mon ange est avec vous, il veillera sur votre vie.

7. Un ouvrier a poli leur langue; ils ont beau être couverts d'or ou d'argent, ce n'est que du toc: ils ne peuvent pas parler.

8. Mais on fait des couronnes d'or pour la tête de ces dieux comme on en ferait pour une fille qui aime se parer.

9. Il arrive que les prêtres volent à leurs dieux cet or et cet argent; ils s'en servent pour eux-mêmes et pour les prostituées qui sont dans leur temple.

10. On habille ces dieux comme si c'étaient des hommes mais ce n'est que de l'argent, de l'or ou du bois. C'est pourquoi ils ne peuvent se défendre de la rouille ni des vers.

11. Quand on les a vêtus de pourpre, on lave leurs visage car ils prennent dans le temple une bonne couche de poussière.

12. Le dieu porte un sceptre, comme un gouverneur de province, mais il ne fera pas mourir celui qui l'a insulté.

13. Un autre a dans sa main droite une épée ou une hache, mais il n'en fera rien, ni à la guerre ni contre les voleurs.

14. Cela prouve bien qu'ils ne sont pas des Dieux; ne les craignez donc pas.

15. Une cruche brisée ne sert plus à personne: leurs dieux qui trônent dans leurs temples sont tout aussi inutiles.

16. Ils ont les yeux remplis de la poussière qu'on soulève en entrant.

17. On ferme soigneusement les portes sur celui qui a offensé le roi ou sur un criminel condamné à mort. C'est tout pareil pour ces dieux: les prêtres défendent leurs temples par des portes, des serrures et des verrous afin qu'ils ne soient pas dépouillés par les voleurs.

18. Ils leur allument des lampes, beaucoup plus de lampes qu'eux-mêmes n'en utilisent, mais le dieu n'en voit pas une seule.

19. Le dieu n'est qu'une poutre de plus parmi les poutres de la Maison, et même on se dit à l'oreille que tout son intérieur est rongé par les termites; les vers sortent du sol pour manger le dieu avec ses vêtements, mais lui ne sent rien.

20. Leur visage noircit car il y a beaucoup de fumée dans le temple.

21. Sur leur corps et sur leur tête se perchent les hiboux, les hirondelles et les autres oiseaux, même les chats y grimpent.

22. Vous voyez donc bien qu'ils ne sont pas des dieux; ne les craignez pas.

23. On les a recouverts d'or pour les faire beaux, mais l'or ne brillera pas si personne ne les nettoie; d'ailleurs ils n'ont rien senti quand on les fondait.

24. On les a sûrement achetés très cher, mais dedans il n'y a pas d'esprit.

25. Comme ils n'ont pas de pieds, on les porte sur les épaules: quelle honte pour eux, et devant tant de monde! Et quelle honte aussi pour leurs adorateurs quand le Dieu tombe à terre: il faut le relever!

26. On le met sur pieds, il ne bougera pas; on lui donne un choc, il ne se redressera pas: on peut bien leur faire des offrandes comme on ferait pour des morts.

27. Les prêtres ramassent les victimes offertes en sacrifice; ils en vendent une partie et leurs femmes salent le reste, mais elles ne donnent rien au pauvre ou à l'infirme: est-ce que ce sont vraiment des offrandes? Même les femmes qui viennent d'accoucher ou sont en état d'impureté y touchent.

28. Vous voyez donc que ce ne sont pas des Dieux: ne les craignez pas.

29. Comment pourrait-on les appeler des Dieux? Même des femmes présentent les offrandes à ces choses d'argent, d'or et de bois.

30. Dans leur temple, les prêtres sont assis avec des habits déchirés, la tête et la barbe rasée et sans rien sur la tête.

31. Ils poussent des cris épouvantables devant leurs dieux comme certains le font lors d'un repas funéraire.

32. Les prêtres leur retirent leurs vêtements, et puis ils en habillent leurs femmes et leurs enfants.

33. Qu'on les traite bien ou mal, ils sont incapables de rendre la pareille, tout comme ils sont incapables d'établir un roi ou de le renverser.

34. Ce ne sont pas eux qui donnent richesse ou argent. Si on ne tient pas un voeu qu'on a fait, ils ne réclament pas.

35. Ils n'arrachent pas un homme à la mort, ils ne délivrent pas le faible de la main du puissant,

36. ils ne rendent pas la vue à l'aveugle, ils ne sauvent pas de l'épreuve.

37. Ils n'ont pas compassion de la veuve et n'aident pas l'orphelin.

38. Ces morceaux de bois couverts d'or et d'argent ne valent guère mieux que les roches de la montagne, et ceux qui les adorent se couvrent de ridicule.

39. Comment pourrait-on croire que ce sont des Dieux, et pourquoi les appelle-t-on Dieux?

40. Les Kaldéens eux-mêmes les déshonorent: ils voient un muet qui ne peut parler, ils le conduisent à Bel et lui demandent de le faire parler! Comme si le Dieu était capable d'entendre!

41. Des gens qui réfléchissent sont incapables d'abandonner des dieux qui ne savent pas penser!

42. On voit dans les rues des femmes qui brûlent du son, assises, une corde nouée autour des reins.

43. Lorsque l'une d'elles s'est fait cueillir par un passant et a couché avec lui, au retour elle reproche à sa compagne de n'avoir pas eu cet honneur et de n'avoir pas sa corde brisée.

44. Tout ce qui tourne autour de ces dieux n'est que mensonge, comment donc pourrait-on croire ou affirmer que ce sont des Dieux?

45. Des artisans et des orfèvres les ont façonnés, et ils ne sont rien d'autre que ce que ces ouvriers ont voulu qu'ils soient.

46. Si ceux qui les ont faits n'ont pas pour longtemps à vivre, comment des choses faites par eux pourraient-elles être des Dieux?

47. Ils ne laissent à leurs descendants que mensonge et ridicule.

48. Si une guerre survient, ou quelque malheur, les prêtres discutent entre eux pour savoir où se cacher avec leurs dieux.

49. Comment donc ne comprennent-ils pas que si on ne peut se sauver soi-même de la guerre ou du malheur, on n'est pas Dieu.

50. Plus tard on reconnaîtra que ces morceaux de bois doré et argenté, ne sont que mensonges; il deviendra évident pour toutes les nations et pour tous les rois, qu'ils ne sont pas des Dieux mais seulement l'oeuvre des humains, et que Dieu n'agit pas à travers eux.

51. Quelqu'un n'est-il pas encore convaincu que ce ne sont pas des Dieux?

52. Ils sont incapables d'établir un roi sur un pays ou de donner la pluie aux hommes.

53. Ils ne savent discerner ce qui est juste, sauver celui qui souffre de l'injustice; ils sont aussi inutiles que des corbeaux entre ciel et terre.

54. Si un feu se déclare dans la Maison de ces dieux de bois, doré et argenté, leurs prêtres y échappent par la fuite, mais eux se consument avec les poutres au milieu des flammes.

55. Ils ne résisteront pas à un roi ou à une armée ennemie:

56. comment donc peut-on supposer ou croire que ce sont des Dieux?

57. Ces dieux de bois doré et argenté ne peuvent échapper aux voleurs ni aux brigands, ceux-ci sont plus puissants qu'eux; ils arrachent l'or et l'argent et prennent les vêtements qui les couvrent sans qu'eux-mêmes puissent se défendre.

58. Mieux vaut un roi qui montre sa puissance, ou même une cruche qui sert au maître de maison, que n'importe lequel de ces faux-dieux; mieux vaut une porte de maison qui garde les choses de l'intérieur, ou une colonne de bois dans un palais royal, que qui que ce soit de ces faux-dieux.

59. Le soleil, la lune et les étoiles qui brillent à notre service, obéissent à Dieu.

60. De même l'éclair si beau à voir, ou le vent qui souffle sur toute la contrée;

61. ou encore les nuages: quand Dieu leur ordonne de parcourir toute la terre, ils font ce qu'on leur a commandé; de même le feu envoyé d'en-haut pour consumer montagnes et forêts: il fait ce qui lui est commandé.

62. Mais ces objets de bois ne peuvent pas se comparer, ni pour la beauté, ni pour la puissance.

63. S'ils sont incapables de rendre la justice et de faire du bien aux gens, il ne faut pas croire que ce sont des Dieux, ni même les appeler Dieux.

64. Vous saurez donc que ce ne sont pas des dieux et vous ne les craindrez pas.

65. Ils ne peuvent ni maudire, ni bénir les rois;

66. ils ne font pas dans le ciel des signes que les nations puisent voir, ils ne brillent pas comme le soleil, ils ne donnent pas de lumière comme la lune.

67. Les bêtes valent mieux qu'eux, car elles peuvent s'enfuir et sauver leur vie.

68. Ainsi donc, de quelque manière que ce soit, il est évident pour nous que ce ne sont pas des Dieux: vous ne les craindrez pas.

69. Ces dieux de bois doré ou argenté ne protègent pas plus qu'un épouvantail dans un champ de concombres.

70. On ne peut les comparer qu'à un buisson d'épines dans un jardin où tous les oiseaux se posent, ou à un mort jeté dans un lieu obscur.

71. Il vous suffit de voir pourrir sur eux la pourpre ou l'écarlate pour comprendre que ce ne sont pas des Dieux; eux-mêmes finissent par être dévorés et le ridicule retombe sur leur pays.

72. Mieux vaut en définitive l'homme droit qui n'a pas d'idole: nul ne lui prendra son honneur.



Livros sugeridos


“Rezai e continuai a rezar para não ficardes entorpecidos”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.