1. Coup de trompette du cinquième ange! J'ai vu un astre du ciel qui tombait sur la terre. On lui a donné la clé du puits de l'Abîme.

2. Voilà qu'il ouvre le puits de l'Abîme et du puits sort de la fumée. C'est comme la fumée d'une énorme fournaise, le soleil et l'atmosphère sont obscurcis par la fumée du puits.

3. De la fumée sortent des sauterelles qui se répandent sur la terre, aussi dangereuses que les scorpions de la terre,

4. et on leur donne l'ordre de s'attaquer, non pas à l'herbe des champs ni à la verdure ni aux arbres, mais aux personnes qui n'ont pas sur leur front la marque du Dieu vivant.

5. Elles ne vont pas les tuer mais les faire souffrir terriblement durant cinq mois. Ces gens-là vont souffrir comme on souffre après une piqûre de scorpion.

6. En ces jours-là les hommes chercheront la mort et elle ne viendra pas; ils auront beau vouloir mourir, la mort leur échappera.

7. Ces sauterelles ont l'allure de chevaux équipés pour la guerre. Elles ont, semble-t-il, des couronnes d'or sur la tête; leur visage est un visage humain,

8. leur chevelure est comme une chevelure de femmes et elles ont des dents de lion;

9. elles portent des cuirasses métalliques. Leurs ailes font le même bruit qu'une armée de chars avec leurs chevaux quand ils se lancent à l'attaque.

10. Leur queue est comme celle des scorpions, avec un aiguillon, et c'est leur queue qui est dangereuse et qui fait souffrir les gens durant cinq mois.

11. Elles ont pour roi l'ange de l'abîme qu'on appelle en hébreu Abaddon, et en grec Apolyon (en français Perdition).

12. Voilà le premier Malheur. Aussitôt qu'il est passé, les deux autres arrivent.

13. Coup de trompette du sixième ange! J'entends alors une voix qui sort des quatre cornes de l'autel de l'encens, l'autel d'or juste devant Dieu;

14. un ordre est donné à l'ange de la sixième trompette: "Libère les quatre anges retenus au bord du grand fleuve, l'Euphrate."

15. Et voilà que sont relâchés les quatre anges qui attendaient l'année, le mois, le jour et l'heure où ils devaient exterminer le tiers de l'humanité.

16. Le nombre des combattants de leur cavalerie s'élève à vingt-mille fois dix-mille. C'est le nombre que j'ai entendu.

17. Voilà comment j'ai vu les chevaux et ceux qui les montent. Ils ont des cuirasses couleur de feu avec du violet et du jaune. Les chevaux ont une tête semblable à celle d'un lion et leur bouche projette du feu, de la fumée et du soufre.

18. Un tiers de l'humanité a été exterminé par ces trois fléaux: le feu, la fumée et le soufre qui sortent de leur bouche.

19. les chevaux sont redoutables à cause de leur tête, mais aussi à cause de leurs queues. Ces queues sont comme des serpents avec une tête au bout, et c'est cette tête qui est redoutable.

20. Les survivants, ceux qui n'étaient pas morts de ces fléaux, n'en ont pas pour autant renoncé à leurs pratiques. Ils ont continué d'adorer les démons, avec ces idoles d'or, d'argent, de bronze, de fer et de bois, qui sont incapables de voir ou d'entendre ou de marcher. Et ils ne se sont pas repentis de leurs meurtres, de leurs sorcelleries, de leur débauche et de leurs vols.



Livros sugeridos


“Tenhamos sempre horror ao pecado mortal e nunca deixemos de caminhar na estrada da santa eternidade.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.