1. Alors j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, puisque le premier ciel et la première terre avaient disparu; il n'y a plus de mer.

2. J'ai vu la Cité sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d'auprès de Dieu, toute parée comme la fiancée qui se fait belle pour son époux.

3. Et j'ai entendu une voix puissante qui sortait du trône. Elle disait: "Voici la tente de Dieu au milieu des hommes; il aura chez eux sa demeure et ils seront son peuple, et lui, Dieu, sera Dieu-avec-eux.

4. Il essuiera toute larme de leurs yeux; il n'y aura plus de mort désormais, plus de deuil, de cris ou de peines, car les premières choses ont disparu."

5. Celui qui siège sur le trône déclara: "Voici que je fais toutes choses nouvelles." Il me dit: "Ecris que ces paroles sont vraies et dignes de foi."

6. Il me dit alors: "C'est fait, je suis l'Alpha et l'Oméga, le commencement et la fin. Je ferai boire celui qui a soif, gratuitement, à la source d'eau vive.

7. Le vainqueur sera le bénéficiaire de ces choses, et puis je serai Dieu pour lui, tandis qu'il sera pour moi un fils.

8. Mais les lâches, les infidèles, les abominables, les meurtriers, ceux qui sont débauchés, ou qui jettent des sorts, ou qui adorent des idoles: tous ceux qui vivent dans la fausseté, - leur place est dans l'étang de feu où brûle le soufre. C'est la seconde mort."

9. Alors s'est approché de moi l'un des sept anges des sept coupes, pleines des sept fléaux qui seront les derniers, et il m'a parlé: "Viens que je te montre la fiancée, l'épouse de l'Agneau."

10. Il m'emporta en esprit sur une montagne grande et haute, et il me montra la ville sainte, la Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de Dieu, rayonnante de la Gloire de Dieu.

11. Son éclat est celui d'une pierre précieuse, on dirait un jaspe cristallin.

12. Sa muraille est large et haute. Elle a douze portes, et douze anges veillent sur ces portes; sur elles sont gravés les douze noms des douze tribus des fils d'Israël.

13. Elles sont trois à l'orient, trois au nord, trois au sud et trois à l'occident.

14. La muraille de la ville repose sur douze lits de pierre qui portent les noms des douze apôtres de l'Agneau.

15. Celui qui me parlait avait une canne à mesurer en or, afin de mesurer la ville, ses entrées et sa muraille.

16. De fait, le plan de la ville est un carré: elle est aussi longue que large. Il mesura la ville avec sa canne et compta douze mille stades. Longueur, largeur et hauteur sont égales.

17. Il mesura la muraille: cent quarante quatre coudées. L'ange utilisait la même coudée que nous.

18. Des pierres de jaspe forment le revêtement des murs, la ville est bâtie sur de l'or fin semblable à un cristal limpide.

19. Quant à la muraille de la ville, des pierres précieuses de toute sorte rehaussent ses fondations: jaspe pour le premier lit, saphir pour le second, calcédoine pour le troisième, émeraude pour le quatrième,

20. sardoine pour le cinquième, sarde pour le sixième, chrysolithe pour le septième, béryl pour le huitième, topaze pour le neuvième, chrysoprase pour le dixième, hyacinthe pour le onzième, et améthyste pour le douzième.

21. Douze perles forment les douze portes: chacune des portes est faite d'une seule perle. Le pavement de la ville est d'or fin qui fait penser à du verre transparent.

22. Je n'y ai pas vu de temple. Le Seigneur Dieu, Maître de l'univers, est lui-même son temple, avec l'Agneau.

23. La ville n'a pas besoin du soleil ou de la lune pour l'éclairer car la Gloire de Dieu l'illumine et l'Agneau est sa lampe.

24. Les nations se dirigeront à sa lumière et les rois de la terre lui apporteront leurs richesses.

25. Ses portes ne se fermeront pas avant la fin du jour, car la nuit là-bas, n'existe pas.

26. On y apportera la gloire et la richesse des nations.

27. Rien d'impur n'y entrera, et pas un de ceux qui pratiquent l'abomination et le mensonge, sinon seulement ceux qui sont inscrits au livre de vie de l'Agneau.



Livros sugeridos


“É doce o viver e o penar para trazer benefícios aos irmãos e para tantas almas que, vertiginosamente, desejam se justificar no mal, a despeito do Bem Supremo.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.