1. Alors j'ai vu un ange qui descendait du ciel et tenait dans sa main la clé de l'abîme avec une grande chaîne.

2. Il se rendit maître du dragon, le Serpent d'autrefois, c'est-à-dire le diable ou Satan, et il l'enchaîna pour mille ans.

3. Il le précipita dans l'abîme, il ferma la serrure et scella le tout pour qu'il ne puisse plus égarer les nations le temps que s'achèvent les mille années. Après cela il faudra le relâcher pour un peu de temps.

4. J'ai vu des trônes et ceux qui y prenaient place avec mission de juger. J'ai vu les âmes de ceux qui furent décapités à cause des déclarations de Jésus et de la parole de Dieu, parce qu'ils n'avaient pas adoré la bête et son image et ne s'étaient pas laissé marquer au front et sur la main droite. Ils vécurent et régnèrent avec le Christ pour mille ans,

5. alors que le reste des morts ne revivait pas avant la fin de ces mille années. C'est la première résurrection.

6. Heureux et saint celui qui a part à la première résurrection! La seconde mort n'a pas de pouvoir sur eux; ils seront prêtres de Dieu et du Christ et ils régneront avec lui durant mille années.

7. Mais au bout de ces mille ans, Satan sera relâché de sa prison.

8. Il en sortira pour égarer Gog et Magog avec les nations des quatre coins du monde. Il les ameutera pour la guerre, aussi nombreux que les grains de sable du bord de mer.

9. Voici qu'ils couvrent l'étendue de la terre, ils assiègent le camp des saints, la cité bien-aimée... Mais le feu du ciel tombe sur eux et les consume.

10. Le diable qui les égarait est jeté dans l'étang de feu et de soufre où se trouvent déjà la bête et le faux prophète; ils seront torturés jour et nuit pour les siècles des siècles.

11. J'ai vu un trône élevé, resplendissant, et celui qui y siégeait: devant sa face la terre s'enfuit ainsi que le ciel, et on n'eut plus rien à en faire.

12. J'ai vu les morts, grands et petits, debout face au trône, pendant qu'on ouvrait des livres. Un autre livre fut ouvert, le livre de la Vie, et les morts furent jugés d'après ces livres, c'est-à-dire selon leurs oeuvres.

13. La mer rendit les morts qui s'y trouvaient; la Mort et le Séjour des morts rendirent les morts qui étaient chez eux, et chacun fut jugé selon ses oeuvres.

14. Après quoi la Mort et le Séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu: cet étang de feu est la seconde mort

15. Tous ceux qui n'étaient pas inscrits dans le livre de vie furent jetés dans l'étang de feu.



Livros sugeridos


“Para consolar uma alma na sua dor, mostre-lhe todo o bem que ela ainda pode fazer.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.