1. Ensuite j'ai vu ceci: l'Agneau se tenait sur le Mont Sion avec autour de lui les 14 4.000 qui portent son nom et le nom de son père écrit sur leur front.

2. J'ai entendu une clameur dans le ciel, puissante comme le vacarme des grandes eaux ou comme celui du tonnerre. Ce que j'entendais devait être un choeur où chacun chante et s'accompagne avec sa guitare,

3. pendant qu'il chante le cantique nouveau en présence du trône et des quatre Vivants et des vingt quatre Anciens. Personne ne pouvait apprendre ce chant sinon les 14 4.000 qui ont été rachetés de ce monde.

4. Ceux-là sont comme les prémices offertes à Dieu et à l'Agneau; ils ont été rachetés d'entre les hommes.

5. Il n'y a pas eu de mensonge dans leur bouche; ils sont sans tache.

6. Alors j'ai vu un autre ange qui volait dans les hauteurs du ciel, apportant une bonne nouvelle, la définitive, qu'il doit annoncer à tous les habitants de la terre, à tout peuple et tribu de toute langue et de toute nation.

7. Et il leur crie: "Craignez Dieu et rendez-lui gloire, car l'heure de son jugement est arrivé. Adorez celui qui a fait le ciel et la terre, la mer et les sources!"

8. Un second ange est venu qui a dit: "Elle est tombée! elle est tombée, Babylone la Grande! celle qui enivrait toutes les nations avec sa prostitution sau vage!"

9. Un troisième ange est venu qui a crié: "Celui qui adore la bête et son image et qui se laisse marquer au front ou sur la main droite,

10. celui-là boira aussi jusqu'à l'ivresse la fureur de Dieu, ce vin pur qu'il a préparé dans la coupe de sa colère! Il sera torturé par le feu et par le soufre en présence des saints anges et de l'Agneau."

11. Oui, la fumée de leur supplice continue de monter siècle après siècle. De jour et de nuit ils n'ont pas de repos, ceux qui ont adoré la bête et son image, ceux qui ont accepté la marque de son nom.

12. C'est donc l'heure de la fermeté pour les saints, pour ceux qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.

13. Et j'ai entendu une voix dans le ciel qui disait: "Ecris ceci: Heureux, dès maintenant, ceux qui sont morts dans le Seigneur! Oui, dit l'Esprit, ils sont réconfortés après toutes leurs peines, car leurs oeuvres les ont suivis."

14. Après cela j'ai vu un nuage lumineux et quelqu'un assis sur le nuage; on aurait dit un fils d'homme. Il avait sur sa tête une couronne d'or, et dans sa main une faucille affûtée.

15. Un autre ange est sorti du temple et il a crié à celui qui siégeait sur le nuage: "Lance ta faucille et moissonne, car il est temps de moissonner, la moisson de la terre est mûre."

16. Alors celui qui siégeait sur le nuage a lancé sa faucille sur la terre, et la terre a été moissonnée.

17. Un autre ange est sorti du temple qui est dans le ciel, ayant lui aussi une faucille affûtée;

18. et un autre ange en core est venu de l'autel de l'encens, celui qui est chargé du feu. Il a appelé celui qui tenait la faucille affûtée pour lui crier: "Lance ta faucille affûtée et coupe les grappes de la vigne de la terre, car ses raisins sont mûrs."

19. L'ange a alors lancé sa faucille sur la terre, afin de vendanger les raisins de la terre; et il les a jetés dans le pressoir de la terrible fureur de Dieu.

20. Le pressoir a été foulé hors de la ville, et du pressoir il est sorti du sang. Sur une étendue de douze cents stades le sang montait jusqu'au mors des chevaux.



Livros sugeridos


“Você teme um homem,um pobre instrumento nas mãos de Deus, mas não teme a justiça divina?” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.