1. En la neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nabukodonozor, roi de Babylone, arriva avec toute son armée devant Jérusalem. Ils campèrent face à la ville et construisirent un retranchement tout autour:

2. elle fut assiégée jusqu'en la onzième année du roi Sédécias.

3. Le neuf du quatrième mois, la famine était telle dans la ville qu'il n'y avait plus de pain pour le peuple-du-pays.

4. C'est alors que s'ouvrit une brèche dans le rempart et, de nuit, tous les hommes de guerre s'enfuirent par la Porte-entre-les-deux-murs qui domine le jardin du roi, et ils prirent le chemin de la Steppe.

5. L'armée des Kaldéens se lança à la poursuite du roi; ils l'atteignirent dans la plaine de Jéricho et toute sa troupe se dispersa loin de lui.

6. On saisit le roi et on l'amena devant le roi de Babylone, à Ribla; on le fit passer en jugement.

7. Le roi de Babylone égorgea les fils de Sédécias sous ses yeux, puis il lui creva les yeux et l'emmena à Babylone enchaîné d'une double chaîne de bronze.

8. Le sept du cinquième mois, on était dans la dix-neuvième année de Nabukodonozor, roi de Babylone, ce fut l'entrée à Jérusalem de Nébuzaradan, chef des gardes et officier du roi de Babylone.

9. Il brûla la Maison de Yahvé, le palais royal, et toutes les maisons de Jérusalem.

10. Les troupes kaldéennes qui accompagnaient le chef des gardes détruisirent le rempart tout autour de Jérusalem.

11. Nébuzaradan, chef des gardes, déporta le reste de la population: ceux qui étaient restés dans la ville, ceux qui avaient déserté pour passer au roi de Babylone et le reste des artisans.

12. Le chef des gardes laissa les petites gens du pays pour travailler comme vignerons et cultivateurs.

13. Les Kaldéens brisèrent les colonnes de bronze de la Maison de Yahvé, les bases et la Mer de bronze qui étaient dans la Maison de Yahvé, et ils emportèrent tout ce bronze à Babylone.

14. Ils emmenèrent aussi les chaudrons, les pelles, les couteaux, les coupes et tous les objets de bronze qui servaient au culte.

15. Le chef des gardes prit encore les brûloirs et les cruchettes, tout ce qui était en or ou en argent.

16. Les deux colonnes, la Mer et ses bases que Salomon avait faites pour la Maison de Yahvé, cela représentait un poids de bronze incalculable.

17. En effet, la hauteur d'une colonne était de dix-huit coudées, elle était surmontée d'un chapiteau de bronze, et la hauteur d'un chapiteau était de trois coudées. Il y avait aussi le filet et les grenades qui entouraient le chapiteau, ils étaient en bronze; les deux colonnes étaient semblables.

18. Le chef des gardes prit Séraya, le chef des prêtres, Séfanyas, le prêtre en second, et les trois gardiens des portes.

19. Il prit encore un eunuque de la ville qui était préposé aux hommes de troupes, cinq hommes attachés au service personnel du roi qui se trouvaient dans la ville, le secrétaire du chef de l'armée, celui qui recrutait parmi le peuple-du-pays, et soixante de ceux-ci qui se trouvaient alors dans la ville.

20. Nébuzaradan, chef des gardes, les arrêta et les amena au roi de Babylone à Ribla.

21. Le roi de Babylone les fit mettre à mort à Ribla, au pays de Hamat. Ainsi Juda fut déporté loin de sa terre.

22. Nabukodonozor, roi de Babylone, avait laissé une partie de la population dans le pays de Juda; il lui donna comme gouverneur Godolias, fils d'Ahiqam, fils de Chafan.

23. Lorsque les chefs d'armée et leurs hommes apprirent que le roi de Babylone avait mis en place Godolias, ils vinrent le trouver à Mispa: c'était Ismaël, fils de Nétanya, Yohanan, fils de Karéah, Séraya, fils de Tanhoumet, qui était de Nétofa, Yaazanyas du pays de Maaka. Ils vinrent donc avec leurs troupes.

24. Godolias leur prêta serment à eux et à leurs hommes. Il leur dit: "N'ayez pas peur des Kaldéens, restez dans le pays, servez le roi de Babylone et tout ira bien pour vous."

25. Mais au septième mois, Ismaël fils de Nétanya, fils d'Elichama, qui était de la famille royale, arriva avec dix hommes et mit à mort Godolias ainsi que les Judéens et les Kaldéens qui étaient auprès de lui à Mispa.

26. Alors tout le peuple, du plus petit jusqu'au plus grand, s'enfuit en Egypte avec les chefs de l'armée par peur des Kaldéens.

27. En la trente-septième année de la déportation de Joïakin, roi de Juda, au douzième mois, le vingt-sept du mois, Evil-Mérodak, roi de Babylone, fit grâce à Joïakin, roi de Juda, et le sortit de prison. Evil-Mérodak, qui était monté sur le trône cette année-là,

28. se lia d'amitié avec Joïakin, il plaça son trône au-dessus des trônes des autres rois déportés avec lui à Babylone.

29. Il lui fit enlever ses vêtements de prisonnier, et désormais, jusqu'à la fin de sa vie, Joïakin prit ses repas à la table du roi.

30. Sa nourriture fut constamment assurée par le roi de Babylone, jour après jour, jusqu'à la fin de sa vie.



Livros sugeridos


“Aquele que procura a vaidade das roupas não conseguirá jamais se revestir com a vida de Jesus Cristo.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.