1. Antiocus préparait alors sa seconde attaque contre l'Egypte.

2. Or voici qu'à la même époque, dans toute la ville, on eut pendant près de quarante jours des apparitions: des cavaliers dont les vêtements étaient brodés d'or galopaient dans le ciel, des troupes armées défilaient en bon ordre,

3. des escadrons montés se rangeaient pour la bataille, avec des attaques et des charges de part et d'autre, des mouvements de boucliers, des forêts de lances, des épées tirées du fourreau, des flèches qui volaient, des armures d'or brillant de tout leur éclat et des cuirasses de toute espèce.

4. C'est pourquoi tous souhaitaient que ces apparitions annoncent quelque événement heureux.

5. A la suite d'une fausse rumeur sur la mort d'Antiocus, Jason prit avec lui au moins un millier d'hommes et vint attaquer la ville à l'improviste; ceux qui défendaient les remparts furent débordés et la ville fut prise, obligeant Ménélas à se réfugier dans la forteresse.

6. Jason se livra au massacre de ses propres concitoyens sans la moindre pitié, sans penser qu'une victoire remportée sur ses compatriotes est la plus grande défaite; il les écrasait voyant en eux des ennemis, et non des gens de sa nation.

7. Cependant il n'arriva pas à prendre le pouvoir: toute son entreprise aboutit à un échec et il fut obligé de se réfugier de nouveau en Ammanitide.

8. Sa conduite criminelle arriva à son terme: accusé d'abord auprès d'Arétas, roi des Arabes, il chercha refuge de ville en ville. Poursuivi par tous, détesté pour avoir renié les lois, rejeté comme le bourreau de sa patrie et de ses compatriotes, il partit pour l'Egypte.

9. Lui qui avait exilé beaucoup de gens loin de leur patrie, il mourut finalement sur une terre étrangère, car il partit pour Lacédémone où il pensait qu'on l'accueillerait en raison de notre parenté de race avec ce peuple.

10. Lui qui avait laissé sur le sol tant de cadavres sans sépulture, il ne fut pas enterré dans le tombeau de ses pères: personne ne le pleura, personne ne lui rendit les derniers devoirs.

11. lorsque le roi apprit tout cela, il pensa que la Judée voulait prendre son indépendance; il quitta donc l'Egypte, furieux comme une bête sauvage, et s'empara de la ville à main armée.

12. Il commanda aux soldats de massacrer sans pitié ceux qu'ils rencontreraient et d'égorger ceux qui se réfugieraient dans leurs maisons.

13. On tua ainsi les jeunes et les vieux, on fit périr les femmes et les enfants, on égorgea des jeunes filles et des nourrissons.

14. En trois jours il y eut quatre-vingt mille victimes; quarante mille tombèrent sous les coups et les autres furent vendus comme esclaves.

15. Comme si cela ne suffisait pas, le roi pénétra dans le Sanctuaire le plus saint de toute la terre, guidé par Ménélas qui en était arrivé à trahir les lois et la patrie.

16. De ses mains impures il prit les vases sacrés, de ses mains profanes il ramassa les offrandes que d'autres rois avait déposées là pour augmenter encore la gloire de ce lieu.

17. Gonflé d'orgueil, Antiocus ne voyait pas que le Seigneur s'était mis en colère pour peu de temps à cause des péchés des habitants de la ville et que pour cette raison il semblait oublier ce lieu.

18. Sinon, s'ils n'avaient pas été coupables d'un grand nombre de péchés, il aurait été fouetté lui aussi dès son arrivée et corrigé de son audace, tout comme cet Héliodore que le roi Séleucus avait envoyé pour inspecter le trésor;

19. mais Dieu n'a pas choisi le peuple à cause de ce lieu, il a choisi ce lieu à cause du peuple.

20. C'est pour cela que ce lieu a participé aux malheurs du peuple comme par la suite il a été associé aux bienfaits du Seigneur; il a été abandonné par le Tout-Puissant dans sa colère, comme par la suite il a été rétabli dans toute sa gloire quand le Seigneur Tout-Puissant s'est réconcilié avec son peuple.

21. Antiocus donc, avait enlevé dix-huit cents talents dans le Temple et s'en était retourné rapidement à Antioche; dans son orgueil il se croyait capable de rendre navigable la terre ferme et de tracer des routes sur la mer.

22. Il laissa des fonctionnaires pour réprimer notre race: à Jérusalem, Philippe originaire de Phrygie, qui était plus cruel encore que celui qui l'avait établi;

23. au Garizim, Andronique; et en plus de ces derniers, Ménélas dont la méchanceté envers ses compatriotes était pire encore: il n'avait que de la haine pour ses compatriotes Juifs.

24. Le roi envoya le gouverneur Apollonius à la tête d'une armée de vingt-deux mille hommes, avec l'ordre d'égorger tous ceux qui étaient dans la force de l'âge et de vendre comme esclaves les femmes et les enfants.

25. Il arriva ainsi à Jérusalem en jouant les hommes pacifiques et il attendit jusqu'au saint jour du sabbat. Profitant du repos des Juifs, il commanda à ses hommes de faire une prise d'armes;

26. il fit massacrer tous ceux qui étaient sortis pour assister au spectacle et, parcourant la ville avec ses soldats, il mit à mort une grande quantité de personnes.

27. C'est alors que Judas appelé Maccabée se retira dans le désert avec une dizaine de personnes; avec ses compagnons, il vivait comme les bêtes sauvages sur les montagnes, s'obligeant à un régime végétarien plutôt que de se rendre impur.



Livros sugeridos


“Tente percorrer com toda a simplicidade o caminho de Nosso Senhor e não se aflija inutilmente.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.