1. Allons! Voilà que je recommence à faire mon éloge. Sans doute devrais-je faire comme les autres et porter des lettres de recommandation venant de vous ou destinées à votre usage.

2. Mais la lettre, c'est vous, une lettre qui est tout à l'intérieur, mais que tout le monde peut lire et comprendre.

3. Vous êtes une lettre du Christ écrite par nos soins, c'est clair; l'Esprit du Dieu vivant en a été l'encre, elle n'était pas gravée sur des tablettes de pierre, mais dans des coeurs humains.

4. Oui, voilà comment nous nous sentons sûrs de Dieu grâce au Christ.

5. De nous-mêmes, nous serions incapables de nous attribuer quelque chose, mais notre capacité vient de Dieu.

6. Il a été jusqu'à faire de nous les administrateurs d'une alliance nouvelle où il n'y a plus un texte écrit, mais l'Esprit. Car la lettre tue alors que l'esprit donne la vie.

7. Celui qui donnait des lois gravées sur la pierre, n'apportait que la mort, et pourtant Dieu lui communiquait sa gloire: les Israélites ne pouvaient pas regarder en face le visage de Moïse tant il rayonnait de gloire; mais cela ne durait pas.

8. Quelle gloire, alors, est-elle réservée aux serviteurs de l'Esprit?

9. Si c'est un honneur de prononcer la condamnation, c'est un bien plus grand honneur d'apporter justice et sainteté.

10. C'est même une chose tellement glorieuse, quand on la regarde sous cet angle, qu'en comparaison la gloire de l'autre ministère n'existe même pas.

11. Ce ministère était provisoire, aussi n'avait-il qu'un moment de gloire, mais l'autre était durable, et sa gloire également.

12. Quelle espérance! Et quelle assurance elle nous donne!

13. Ce n'est pas comme Moïse qui se couvrait la figure d'un voile pour que les Israélites ne voient pas le moment où sa gloire allait s'effacer.

14. Voyez: ils n'ont toujours pas compris. Aujourd'hui encore ce voile leur cache le sens de l'ancienne alliance et personne ne leur montre que dans le Christ elle a été annulée.

15. Et jusqu'à ce jour, quand on leur fait la lecture de Moïse, le voile est là devant leurs yeux:

16. mais quand on se retourne vers le Seigneur, le voile est levé.

17. Le Seigneur, c'est l'esprit. Et là où est l'esprit du Seigneur, c'est la liberté.

18. Tous nous portons sur notre visage découvert les reflets de la gloire du Seigneur, de jour en jour plus resplendissants, et nous sommes transformés en son image, car il est le Maître de l'esprit.



Livros sugeridos


“Deus é servido apenas quando é servido de acordo com a Sua vontade.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.