1. Paul, apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, et Timothée, votre frère, saluent l'Eglise de Dieu qui est à Corinthe et tous les saints qui résident dans la province d'Achaïe.

2. Recevez grâce et paix de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.

3. Béni soit Dieu, le Père du Christ Jésus notre Seigneur, le Père plein de tendresse, le Dieu de qui vient tout réconfort!

4. Il nous réconforte quelles que soient nos épreuves, pour qu'à notre tour nous soyons capables de réconforter ceux qui sont éprouvés de quelque manière, à partir du réconfort que nous recevons de Dieu.

5. Quand les souffrances du Christ retombent sur nous plus abondantes, le réconfort aussi nous vient plus abondant grâce au Christ.

6. Donc, si nous sommes dans la détresse, c'est pour votre réconfort et votre salut; et si nous sommes réconfortés, c'est pour votre réconfort: vous en ferez l'expérience quand vous passerez par les mêmes souffrances que nous.

7. Car c'est notre ferme conviction: si vous partagez la souffrance, vous aurez part aussi au réconfort.

8. Frères, nous ne voulons pas vous cacher l'épreuve que nous avons connue en Asie. Elle était telle que nous nous sentions écrasés et ne pensions pas devoir en sortir vivants.

9. Mais si nous avons entendu en nous-mêmes cette sentence de mort, c'était pour que nous ne comptions plus désormais sur nous-mêmes, mais sur Dieu qui fait revivre les morts.

10. Il nous a délivrés de ces périls de mort, et il nous en délivrera encore. Puisque nous avons mis en lui notre espérance, il nous délivrera encore

11. avec l'aide de vos prières pour nous. Et comme beaucoup lui auront demandé cette grâce, il voudra que tous puissent lui rendre grâces à notre sujet.

12. Nous avons le droit d'être fiers; notre conscience nous assure que la droiture et la simplicité de Dieu ont guidé tous nos agissements en ce monde, et tout spécialement avec vous. Il n'y avait là aucun calcul humain mais seulement la grâce de Dieu.

13. Quand nous vous écrivons, ce n'est pour rien d'autre que ce que vous pouvez lire et entendre clairement, et j'espère bien que ce sera clair jusqu'à la fin.

14. Déjà vous comprenez, au moins en partie, que vous devez être fiers de nous, comme nous aussi serons fiers de vous au Jour du Seigneur Jésus.

15. C'était déjà mon sentiment quand j'ai décidé tout d'abord de venir vous voir pour vous apporter une seconde fois la grâce de Dieu.

16. De chez vous je devais partir et parcourir la Macédoine avant de revenir de Macédoine chez vous; et alors vous m'auriez mis sur la route pour mon retour en Judée.

17. Ai-je pris cette décision trop vite, sans réfléchir? Ou bien était-ce ma décision, une décision toute humaine où se mêlent du oui et du non?

18. Non, Dieu est témoin que ce que nous vous disons n'est pas oui et non.

19. D'ailleurs vous ne trouverez pas du oui et du non dans le Fils de Dieu, Jésus Christ, tel que nous vous l'avons annoncé, Timothée et Sylvain et moi-même. Tout en lui a été oui,

20. et grâce à lui toutes les promesses de Dieu sont devenues un oui. Aussi bien nous disons Amen! Oui! pour rendre gloire à Dieu par lui.

21. Dieu lui-même nous a rendus fermes, et vous aussi, pour le service du Christ, quand nous avons reçu l'onction,

22. quand il nous a marqués de son sceau et a déposé en nos coeurs les premiers dons de l'Esprit.

23. Donc, si j'ai renoncé à venir à Corinthe, ç'a été seulement pour vous épargner, et j'en prends Dieu à témoin.

24. Car je ne cherche pas à être un dictateur de la foi, je veux seulement vous apporter la joie. La foi, vous l'avez.



Livros sugeridos


“Os corações fortes e generosos não se lamentam, a não ser por grandes motivos e,ainda assim,não permitem que tais motivos penetrem fundo no seu íntimo.(P.e Pio) São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.