1. Après toute cette oeuvre dans laquelle Ezéquias montra sa fidélité à la Loi, Sennakérib, roi d'Assyrie, envahit Juda. Il installa son camp face aux villes fortifiées et ordonna d'y faire des brèches.

2. Lorsque Ezéquias vit que Sennakérib arrivait avec l'intention d'attaquer Jérusalem,

3. il décida avec ses officiers et ses conseillers de boucher les sources qui étaient à l'extérieur de la ville: ils lui apportèrent leur aide.

4. Une foule nombreuse se rassembla pour boucher toutes les sources ainsi que tous les ruisseaux qui arrosaient les jardins: "Pourquoi, disait-on, les rois d'Assyrie trouveraient-ils de l'eau en abondance à leur arrivée?"

5. Ezéquias prit courageusement les choses en mains. Il releva tout le rempart qui était dégradé, il éleva des tours, une seconde muraille à l'extérieur, et il fortifia le Millo de la Cité de David. Il fit fabriquer beaucoup de lances et de boucliers.

6. Il établit des chefs de guerre à la tête du peuple et les rassembla autour de lui, sur la place devant la porte de la ville. Alors il leur parla franchement:

7. "Soyez forts et courageux! Ne craignez pas et ne tremblez pas devant le roi d'Assyrie et toute l'armée qu'il amène, car il y a plus avec nous qu'il n'y a avec lui.

8. Il a pour lui la puissance des hommes, mais nous avons, nous, Yahvé notre Dieu, qui est notre secours et qui combat nos combats!" Ces paroles d'Ezéquias roi de Juda raffermirent le peuple.

9. C'est alors que Sennakérib, roi d'Assyrie, qui se trouvait personnellement à Lakish avec son armée, envoya de ses hommes à Jérusalem auprès d'Ezéquias, roi de Juda, et de tous les Judéens qui habitaient à Jérusalem.

10. Ils leur transmirent ce message de Sennakérib, roi d'Assyrie: En qui mettez-vous votre confiance pour soutenir le siège dans Jérusalem?

11. Ne voyez-vous pas qu'Ezéquias va vous faire mourir de faim et de soif? Il vous trompe quand il vous dit: Yahvé notre Dieu nous délivrera de la main du roi d'Assyrie.

12. C'est bien Ezéquias qui a fait disparaître les autels et les Hauts-Lieux de Yahvé et qui a dit aux gens de Juda et de Jérusalem: Vous n'aurez que cet autel pour vous prosterner devant lui et y faire fumer votre encens!

13. Ne savez-vous pas ce que nous avons fait, moi et mes pères, à tous les peuples des nations? Les dieux des nations ont-ils été capables de délivrer leurs pays de ma main?

14. Parmi tous les dieux de ces nations que mes pères ont vouées à l'anathème, y en a-t-il eu un seul pour délivrer son peuple de ma main? Et vous croyez que votre dieu pourra vous délivrer de ma main?

15. Maintenant donc, qu'Ezéquias arrête de vous tromper! Qu'il cesse de vous aveugler! Ne le croyez pas: aucun dieu dans aucun pays ou royaume n'a pu délivrer son peuple de ma main, ni de la main de mes pères; moins encore votre dieu pourra-t-il vous délivrer de ma main!"

16. Les envoyés de Sennakérib parlaient encore contre Yahvé Dieu et contre son serviteur Ezéquias,

17. lorsque Sennakérib lui-même, écrivit une lettre pour insulter Yahvé, Dieu d'Israël, et pour parler contre lui: "De même que les dieux des nations, écrivait-il, n'ont pu délivrer leur peuple de ma main, de même le dieu d'Ezéquias ne délivrera pas son peuple de ma main."

18. Les envoyés crièrent d'une voix forte, en Judéen, aux habitants de Jérusalem qui étaient sur le rempart, pour les effrayer, les terroriser et pouvoir ainsi prendre la ville.

19. Mais ils parlaient du Dieu de Jérusalem comme d'un dieu quelconque des peuples de la terre, qui ne sont en fait que l'oeuvre des hommes.

20. Durant ce temps le roi Ezéquias et le prophète Isaïe, fils d'Amos, étaient en prière et criaient vers le Ciel.

21. Alors Yahvé envoya un ange qui extermina tous les brillants guerriers, les princes et les chefs dans le camp du roi d'Assyrie. Celui-ci, couvert de honte, retourna dans son pays, et comme il entrait dans la Maison de son dieu, ses fils, ceux-là mêmes à qui il avait donné le jour, l'assassinèrent à coups d'épée.

22. Yahvé sauva ainsi Ezéquias et les habitants de Jérusalem, de la main de Sennakérib roi d'Assyrie, et de la main de tous leurs ennemis; ils eurent la paix sur toutes leurs frontières.

23. Beaucoup de gens apportèrent à Jérusalem des offrandes à Yahvé et des cadeaux à Ezéquias, roi de Juda: son prestige en sortit très renforcé aux yeux de tous les peuples.

24. En ces jours-là, Ezéquias tomba malade et fut près de mourir. Il adressa une prière à Yahvé qui lui dit une parole et lui fit voir un prodige.

25. Mais Ezéquias ne répondit pas aux bienfaits qu'il avait reçus, il était devenu orgueilleux, aussi la colère de Dieu se fit-elle menaçante sur lui, sur Juda et sur Jérusalem.

26. Ezéquias pourtant s'humilia après ce péché d'orgueil, et les habitants de Jérusalem firent de même; c'est pourquoi la colère de Yahvé ne s'abattit pas sur eux durant le temps d'Ezéquias.

27. Ezéquias eut plus que son compte de richesses de gloire, il accumula des trésors d'argent, d'or, de pierres précieuses, de parfums, de boucliers et de toutes sortes d'objets précieux.

28. Il fit des magasins pour entreposer son blé, son vin et son huile fraîche, des étables pour toute espèce de bétail et des parcs pour ses troupeaux.

29. Il construisit des villes, il acquit de nombreux troupeaux de gros et de petit bétail, car Dieu lui avait donné une très grande fortune.

30. C'est Ezéquias qui ferma l'entrée supérieure de la source de Gihon et en dirigea les eaux vers le bas de la Cité de David, à l'ouest. Ezéquias mena à bien tous ses travaux.

31. Lorsque les envoyés des princes de Babylone arrivèrent près de lui pour faire une enquête sur le prodige qui avait eu lieu dans le pays, Dieu l'abandonna un moment pour le mettre à l'épreuve et pour voir ce qu'il avait dans le coeur.

32. Le reste des actes d'Ezéquias, les témoignages de sa fidélité, sont écrits dans les visions du prophète Isaïe fils d'Amos et dans le Livre des Rois de Juda et d'Israël.

33. Ezéquias se coucha avec ses pères et on l'enterra dans la montée des tombes des fils de David. A sa mort les Judéens et les habitants de Jérusalem lui rendirent hommage. Son fils Manassé régna à sa place.



Livros sugeridos


“Por que a tentação passada deixa na alma uma certa perturbação? perguntou um penitente a Padre Pio. Ele respondeu: “Você já presenciou um tremor de terra? Quando tudo estremece a sua volta, você também é sacudido; no entanto, não necessariamente fica enterrado nos destroços!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.