1. Mais une fois devenu fort, avec le pouvoir bien en mains, Roboam abandonna la Loi de Yahvé et tout Israël le suivit.

2. Comme on avait été infidèle à Yahvé, Chéchonk, roi d'Egypte, monta contre Jérusalem en la cinquième année du règne de Roboam.

3. Il avait avec lui douze cents chars et soixante mille cavaliers, et c'était une foule innombrable qui était venue d'Egypte avec lui: des Libyens, des Soukiens et des Kouchites.

4. Il s'empara des villes fortifiées de Juda et arriva à Jérusalem.

5. Le prophète Chémaya vint alors trouver Roboam et les chefs de Juda qui s'étaient repliés à Jérusalem devant Chéchonk. Il leur dit: "Voici ce que dit Yahvé: Vous m'avez abandonné? Eh bien moi aussi je vous abandonnerai aux mains de Chéchonk."

6. Les chefs d'Israël et le roi s'humilièrent: "Yahvé est juste, dirent-ils."

7. Lorsque Yahvé vit qu'ils s'humiliaient, la parole de Yahvé fut adressée ainsi à Chémaya: "Puisqu'ils se sont humiliés, je ne les détruirai pas. Je les délivrerai dans peu de temps et ma fureur ne se répandra pas sur Jérusalem par la main de Chéchonk.

8. Cependant ils deviendront ses serviteurs et ils verront la différence entre me servir et servir les puissances étrangères."

9. Chéchonk roi d'Egypte mit la main sur Jérusalem et il ramassa les trésors du Temple de Yahvé et ceux du palais royal: il prit tout. Comme il avait pris les boucliers d'or qu'avait faits Salomon,

10. le roi Roboam fit faire à leur place des boucliers de bronze qu'on remit aux chefs des gardes du palais royal.

11. Chaque fois que le roi se rendait à la Maison de Yahvé, les gardes venaient les prendre, puis ils les reportaient à la salle des gardes.

12. Comme Israël s'était humilié, la colère de Yahvé se détourna de lui et ne le détruisit pas complètement: il y avait encore du bon en Juda.

13. Le roi Roboam renforça son autorité à Jérusalem où il fut vraiment roi; il avait quarante et un ans quand il monta sur le trône et il régna dix sept ans à Jérusalem, la ville que Yahvé avait choisie parmi toutes les tribus d'Israël pour y faire habiter son Nom. Sa mère était Naama l'Ammonite.

14. Il fit le mal et ne s'appliqua pas à rechercher Yahvé de tout son coeur.

15. Les actes de Roboam, depuis les premiers jusqu'aux derniers, cela n'est-il pas écrit dans les actes du prophète Chémaya et du voyant Iddo? Il y eut une guerre continuelle entre Roboam et Jéroboam.

16. Roboam se coucha avec ses pères et on l'enterra dans la Cité de David. Son fils Abiya régna à sa place.



Livros sugeridos


“Para mim, Deus está sempre fixo na minha mente e estampado no meu coração.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.