1. Samuel dit à tout Israël: "Je vous ai écoutés, j'ai fait tout ce que vous m'avez demandé et je vous ai donné un roi.

2. Que le roi, maintenant, prenne la direction de vos affaires, car je suis vieux, j'ai blanchi, et ce sont mes fils aujourd'hui qui sont avec vous. Depuis ma jeunesse et jusqu'à ce jour j'ai marché à votre tête;

3. alors, dites et soyez témoins devant Yahvé et devant celui qu'il a choisi: ai-je pris le boeuf ou l'âne de l'un d'entre vous? Ai-je volé ou maltraité quelqu'un? Ai-je accepté un cadeau pour fermer les yeux sur la conduite de l'un d'entre vous? Je suis prêt à le rendre."

4. Tous répondirent: "Tu ne nous as jamais maltraités, tu n'as volé aucun d'entre nous et tu n'as accepté de cadeau de la main de personne."

5. Samuel leur dit: "Donc Yahvé est témoin, et celui qu'il vient de choisir en est aujourd'hui le témoin: vous n'avez rien à me reprocher." Ils lui répondirent: "Ils sont témoins."

6. Alors Samuel dit au peuple: "Que Yahvé soit donc témoin, lui qui vous a donné Moïse et Aaron et qui a fait sortir vos pères du pays d'Egypte.

7. Venez donc avec moi aujourd'hui au tribunal de Yahvé: je veux vous rappeler tous les bienfaits de Yahvé pour vous et pour vos pères.

8. Lorsque Jacob arriva en Egypte, les Egyptiens les opprimèrent et vos pères crièrent vers Yahvé. Alors il envoya Moïse et Aaron pour faire sortir vos pères d'Egypte et les installer en ce lieu.

9. Après cela ils oublièrent Yahvé leur Dieu et il les livra entre les mains de Siséra, le général de l'armée d'Hasor, entre les mains des Philistins et du roi de Moab qui leur firent la guerre.

10. Alors ils crièrent vers Yahvé: Nous avons péché et nous avons abandonné Yahvé. Nous avons servi les Baals et les Astartés, maintenant délivre-nous de la main de nos ennemis et nous te servirons.

11. Yahvé vous a alors donné Yéroubbaal, Barac, Jephté et Samuel, il vous a délivrés de vos ennemis et vous a redonné la paix.

12. Cependant, lorsque vous avez vu Nahach, roi des Ammonites, se mettre en campagne contre vous, vous m'avez dit: Non! Il nous faut un roi qui règne sur nous. Yahvé pourtant, votre Dieu, régnait sur vous.

13. Mais maintenant Yahvé vous a donné le roi que vous-mêmes avez choisi.

14. Si vous craignez Yahvé et que vous le servez, si vous lui obéissez sans vous révolter contre ses ordres, si vous-mêmes et le roi qui règne sur vous suivez Yahvé votre Dieu, tout ira bien.

15. Mais si vous n'obéissez pas à Yahvé, si vous vous révoltez contre ses ordres, la main de Yahvé pèsera sur vous et sur votre roi.

16. Restez encore ici et regardez le prodige que Yahvé va accomplir sous vos yeux.

17. N'est-ce pas le temps de la moisson des blés? Eh bien, je vais invoquer Yahvé et il enverra tonnerre et pluie. Alors vous devrez comprendre que vous avez commis un grand péché au regard de Yahvé en demandant pour vous un roi."

18. Samuel invoqua Yahvé et Yahvé envoya ce même jour des tonnerres et de la pluie. Tout le peuple fut rempli de crainte devant Yahvé et devant Samuel.

19. Le peuple disait à Samuel: "Intercède auprès de Yahvé ton Dieu pour tes serviteurs, pour que nous ne mourrions pas, car en demandant un roi nous avons mis le comble à tous nos péchés."

20. Samuel dit au peuple: "Ne craignez pas. Certes, vous avez commis cette faute, mais ne vous détournez plus de Yahvé et servez Yahvé de tout votre coeur.

21. Si vous vous détournez de lui, qui suivrez-vous? Des idoles qui ne sont rien, qui ne valent rien, qui sont incapables de vous sauver car elles ne sont rien.

22. Mais Yahvé ne rejettera pas son peuple car ce serait faire tort à son grand Nom après qu'il a fait de vous son propre peuple.

23. Quant à moi, si je cessais de prier pour vous, je pécherais contre Yahvé; je vous enseignerai le bon et le droit chemin.

24. Mais vous, craignez Yahvé, servez-le sincèrement, du fond de votre coeur, maintenant que vous l'avez vu faire de si grandes choses.

25. Si vous faites le mal, vous périrez sûrement, vous et votre roi.



Livros sugeridos


Como distinguir uma tentação de um pecado e como estar certo de que não se pecou? – perguntou um penitente. Padre Pio sorriu e respondeu: “Como se distingue um burro de um homem? O burro tem de ser conduzido; o homem conduz a si mesmo!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.