1. Nabot de Yizréel avait une vigne juste à côté du palais d'Akab, roi de Samarie.

2. Akab dit à Nabot: "Ta vigne est à côté de mon palais, donne-la moi pour que j'en fasse un jardin potager. A la place je te donnerai une vigne meilleure, ou si tu préfères, je te la paierai au prix qu'elle vaut."

3. Nabot répondit à Akab: "Que Yahvé me garde d'abandonner l'héritage de mes pères!"

4. Akab rentra chez lui découragé et de très mauvaise humeur pour cette réponse de Nabot de Yizréel: "Je ne céderai pas l'héritage de mes pères." Il se coucha sur son lit, tourna la tête contre le mur et refusa de manger.

5. Jézabel, sa femme, vint le trouver et lui dit: "Pourquoi fais-tu cette tête-là? Pourquoi ne manges-tu pas?"

6. Il lui répondit: "Je viens de dire à Nabot de Yizréel: Donne-moi ta vigne, je te la paierai ou, si tu préfères, je t'en donnerai une autre à la place. Mais il m'a répondu: je ne te donnerai pas ma vigne."

7. Alors sa femme Jézabel lui dit: "Te voilà bien là, roi d'Israël! Allez! Lève-toi, mange et cesse de faire cette tête. Je te donnerai, moi, la vigne de Nabot de Yizréel."

8. Elle écrivit au nom du roi une lettre qu'elle scella avec le cachet du roi, elle l'envoya aux anciens et aux chefs de la ville, les voisins de Nabot.

9. Voici ce que disait cette lettre: "Proclamez un jeûne et placez Nabot face au peuple.

10. Vous trouverez bien deux vauriens pour lui lancer cette accusation: Tu as maudit Dieu et le roi! Alors vous le ferez sortir et vous le tuerez à coups de pierres."

11. Les gens de la ville, les anciens et les chefs qui habitaient avec Nabot, firent ce que Jézabel demandait dans la lettre qu'elle leur avait envoyée.

12. Ils proclamèrent un jeûne et ils placèrent Nabot face au peuple.

13. Alors arrivèrent les deux vauriens, ils se placèrent devant Nabot pour témoigner contre lui et devant tout le peuple ils dirent: "Nabot a maudit Dieu et le roi!" On le fit sortir hors de la ville et on le lapida. Et Nabot mourut.

14. On le fit savoir à Jézabel: "Nabot a été tué à coups de pierres."

15. Dès que Jézabel apprit la mort de Nabot, elle dit à Akab: "Lève-toi, prends la vigne de Nabot de Yizréel, celui qui ne voulait pas te la donner pour son prix; il n'y a plus de Nabot, car Nabot est mort."

16. Lorsque Akab entendit que Nabot était mort, il se leva pour descendre à Yizréel et il prit possession de la vigne de Nabot.

17. Mais la parole de Yahvé fut adressée à Elie de Tichbé:

18. "Lève-toi, descends à la rencontre d'Akab roi d'Israël. Il est en ce moment à Samarie, il est allé à la vigne de Nabot pour en prendre possession.

19. Tu lui diras cette parole de Yahvé: Tu assassines, et ensuite tu prends l'héritage! Ecoute donc ceci: là où les chiens ont léché le sang de Nabot, les chiens lécheront aussi ton propre sang."

20. Akab dit à Elie: "Te voilà! mon ennemi m'a surpris!" Elie répondit: "Oui, je t'ai surpris, car tu t'es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de Yahvé.

21. Aussi vais-je faire venir le malheur sur toi. Je balaierai derrière toi, je ferai disparaître tous les mâles de la maison d'Akab, qu'ils soient esclaves ou hommes libres en Israël.

22. Puisque tu m'as mis en colère et que tu as fait pécher Israël, je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nabat, et à la maison de Bacha, fils d'Ahya."

23. Il y eut aussi une parole de Yahvé au sujet de Jézabel: "Les chiens mangeront Jézabel au pied du mur de Yizréel.

24. Celui de la maison d'Akab qui mourra dans la ville sera dévoré par les chiens, et celui qui mourra dans la campagne sera mangé par les oiseaux du ciel."

25. Il ne s'est trouvé vraiment personne comme Akab pour se vendre et faire ce qui est mal aux yeux de Yahvé; il faut dire que sa femme Jézabel l'y entraînait.

26. Il s'est conduit de façon épouvantable, il a servi les idoles comme le faisaient les Amorites que Yahvé avait chassés devant les Israélites.

27. En entendant les paroles d'Elie, Akab déchira ses vêtements, il s'habilla avec un sac et jeûna; il dormait avec son sac et marchait lentement.

28. Alors la parole de Yahvé fut adressée à Elie de Tichbé:

29. "As-tu remarqué comment Akab a fait pénitence devant moi? Puisqu'il a fait pénitence devant moi, je ne ferai pas venir le malheur durant sa vie, je le ferai venir sur sa maison durant la vie de son fils.



Livros sugeridos


“Como Jesus, preparemo-nos a duas ascensões: uma ao Calvário e outra ao Céu. A ascensão ao Calvário, se não for alegre, deve ao menos ser resignada!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.