1. Le roi d'Egypte rassembla une armée aussi nombreuse que le sable qui est au bord des mers; il rassembla aussi beaucoup de bateaux, car il voulait s'emparer du royaume d'Alexandre par ruse, pour l'ajouter à son propre royaume.

2. Il se mit en chemin pour la Syrie avec de très bons prétextes; les gens lui ouvraient les portes de leurs villes et venaient l'accueillir, parce que le roi Alexandre avait donné l'ordre de bien accueillir son beau-père.

3. Mais aussitôt entré dans les villes, Ptolémée y installait ses propres soldats.

4. Lorsqu'il approcha d'Azotos, on lui montra le temple de Dagon qui avait été incendié. Azotos et ses environs étaient ravagés, les corps gisaient sur le sol ainsi que les restes de ceux que Jonathan avait brûlés pendant la guerre; ils en avaient fait des tas sur le chemin que suivait le roi.

5. Ils racontèrent au roi ce qu'avait fait Jonathan pour que celui-ci le condamne, mais le roi se taisait.

6. Jonathan vint donc à la rencontre du roi à Joppé avec un beau cortège, ils échangèrent leurs saluts et dormirent en ce lieu.

7. Jonathan accompagna le roi jusqu'au fleuve nommé Eleutère, puis il rentra à Jérusalem.

8. De son côté, le roi Ptolémée se rendit maître des villes de la côte jusqu'à Séleucie-sur-Mer, avec de mauvaises intentions vis-à-vis d'Alexandre.

9. Il envoya donc des ambassadeurs au roi Démétrius. Il lui faisait dire: "Viens, faisons ensemble une alliance: je te donnerai la fille que j'avais précédemment donnée à Alexandre, et tu régneras sur le royaume de ton père.

10. Je regrette en effet de lui avoir donné ma fille, car il a cherché à me tuer."

11. Il lui faisait ces reproches, mais il cherchait simplement à s'emparer de son royaume.

12. Quand il eut repris sa fille, qu'il donna à Démétrius, il changea d'attitude vis-à-vis d'Alexandre; désormais il était clair qu'ils étaient devenus ennemis.

13. Ptolémée entra à Antioche et il se couronna roi d'Asie: il régnait désormais à la fois sur l'Egypte et sur l'Asie.

14. Le roi Alexandre se trouvait alors en Cilicie, car les gens de cette région s'étaient révoltés.

15. Apprenant tout cela, Alexandre s'avança pour livrer bataille à Ptolémée; de son côté Ptolémée se mit en route et marcha à sa rencontre avec une puissante armée qui le mit en fuite.

16. Alexandre courut se réfugier en Arabie pendant que le roi Ptolémée triomphait.

17. Sur ce l'Arabe Zabdiel trancha la tête d'Alexandre et l'envoya à Ptolémée.

18. Mais voilà que le roi Ptolémée mourut le surlendemain et les Egyptiens qui occupaient les villes fortifiées furent massacrés par leurs habitants.

19. Démétrius devint donc roi en l'an cent soixante-sept.

20. En ces jours-là Jonathan réunit les gens de Judée pour attaquer la Citadelle de Jérusalem, il fit dresser contre elle de nombreuses machines de guerre.

21. Alors un certain nombre de renégats, qui haïssaient leur nation, allèrent trouver le roi pour l'avertir que Jonathan assiégeait la Citadelle.

22. Le roi aussitôt fut très en colère. A peine fut-il au courant qu'il se mit en route et vint à Ptolémaïs. Il écrivit à Jonathan de cesser le siège et de venir au plus tôt le trouver à Ptolémaïs pour parler avec lui.

23. Après avoir reçu cette lettre, Jonathan ordonna tout d'abord de poursuivre le siège. Puis il choisit quelques compagnons, des anciens d'Israël et des prêtres, et il n'eut pas peur d'affronter personnellement le danger.

24. Il emporta avec lui de l'argent, de l'or, des vêtements et beaucoup d'autres cadeaux, il se rendit auprès du roi à Ptolémaïs et gagna sa faveur.

25. Quelques renégats de son peuple l'accusèrent de toutes sortes de choses,

26. mais le roi se comporta avec lui comme ses prédécesseurs, il lui fit honneur en présence de tous ses Amis.

27. Il le confirma dans la charge de grand prêtre, dans toutes les autres distinctions qu'il avait reçues et le fit mettre au nombre des premiers amis du roi.

28. Jonathan demanda au roi de dispenser d'impôts la Judée et les trois districts de Samarie; il lui promit en retour trois cents talents d'argent.

29. Le roi accepta et fit rédiger une lettre en ces termes:

30. "Le roi Démétrius salue son frère Jonathan et la nation des Juifs.

31. Vous trouverez ici la copie de la lettre que nous avons écrite à votre sujet à notre parent Lastène. Prenez-en connaissance:

32. Le roi Démétrius salue Lastène, son père!

33. Nous voulons faire du bien à la nation des Juifs, vu leurs bons sentiments envers nous. Ils sont nos amis et se sont comportés avec droiture envers nous.

34. Nous confirmons leur autorité sur la Judée et les trois districts d'Aféréna, de Lydda et de Ramataïm; ils ont été retirées à la Samarie et annexés à la Judée avec tous leurs environs au profit de tous ceux qui sacrifient à Jérusalem. En échange nous recevrons les taxes royales que le roi percevait autrefois chaque année sur les produits de la terre et les fruits des arbres.

35. Mais nous les dispensons complètement des dîmes et des impôts qui nous reviennent sur les marais salants ainsi que les autres taxes royales.

36. On ne remettra plus jamais en question ces privilèges.

37. Veillez donc à en faire une copie qui sera donnée à Jonathan et placée sur la Montagne Sainte en un lieu bien visible."

38. Le roi Démétrius vit que le pays était en paix et qu'il n'avait plus à redouter aucune opposition; il renvoya toutes ses troupes et chacun rentra chez soi à l'exception des troupes étrangères qu'il avait recrutées dans des îles lointaines. Il s'attira ainsi la haine de toutes les troupes dont il avait hérité.

39. Voyant que toute l'armée murmurait contre Démétrius, Tryphon, qui avait pris autrefois le parti d'Alexandre, alla trouver Imalkoué, l'Arabe qui élevait Antiocus, le jeune fils d'Alexandre.

40. Il l'amena à lui livrer l'enfant pour le faire régner à la place de son père; il lui raconta tout ce que Démétrius avait fait, la haine de ses troupes contre lui et il resta là de longs jours.

41. Au même moment Jonathan envoyait demander au roi Démétrius de faire sortir les troupes de la Citadelle de Jérusalem et des autres forteresses, car elles étaient toujours en guerre avec Israël.

42. Démétrius lui envoya cette réponse: "Je ne me contenterai pas de faire cela pour toi et pour ta nation, je veux te combler d'honneurs ainsi que ta nation dès que j'en aurai l'occasion.

43. Pour le moment tu ferais bien d'envoyer des troupes à mon aide, car toutes mes armées m'ont abandonné."

44. Jonathan lui envoya à Antioche trois mille hommes d'élite et le roi fut tout heureux de les voir arriver.

45. Près de cent vingt mille habitants se rassemblèrent au centre de la ville avec l'intention de tuer le roi.

46. Le roi s'était réfugié dans le palais. Les habitants occupèrent les rues de la ville et commencèrent l'attaque.

47. Alors le roi appela à son secours les Juifs. Ils se regroupèrent tous autour de lui, puis ils se répandirent à travers la ville; ils massacrèrent ce jour-là près de cent mille hommes.

48. Ils incendièrent la ville et ramassèrent ce jour-là un butin considérable: ils avaient délivré le roi.

49. Quand les habitants virent les Juifs maîtres de la ville, ils perdirent toute assurance et se tournèrent vers le roi avec des cris suppliants:

50. "Tends-nous la main et que les Juifs cessent de lutter contre nous et contre la ville!"

51. Ils jetèrent leurs armes et firent la paix; ce fut une grande gloire pour les Juifs aux yeux du roi et aux yeux de tous les habitants de son royaume. Ils retournèrent ainsi à Jérusalem porteurs d'un riche butin;

52. le trône royal de Démétrius fut affermi et le pays fut en paix sous son autorité.

53. Mais alors il manqua à toutes ses promesses. Il changea d'attitude envers Jonathan, il oublia les services qu'il lui avait rendus et l'humilia de mille façons.

54. Tryphon revint alors, ramenant avec lui Antiocus qui était encore un jeune enfant; il le proclama roi et lui remit la couronne.

55. Toutes les troupes que Démétrius avait renvoyées se rassemblèrent autour de lui, elles combattirent Démétrius qui prit la fuite et fut écrasé.

56. Tryphon s'empara des éléphants et occupa Antioche.

57. Alors le jeune Antiocus écrivit cette lettre à Jonathan: "Je te confirme dans la charge de grand prêtre, je t'établis sur les quatre provinces et je te compte au nombre des Amis du roi."

58. En même temps il lui envoya des vases d'or, un service de table avec l'autorisation de boire dans une coupe d'or, de s'habiller de pourpre et de porter une agrafe d'or.

59. Il établit son frère Simon comme général depuis l'Echelle de Tyr jusqu'aux frontières de l'Egypte.

60. Jonathan partit alors et se mit à parcourir le pays et les villes au-delà du Fleuve. Toutes les troupes de Syrie se rassemblèrent autour de lui pour combattre derrière lui. Il arriva à Ascalon où les habitants le reçurent magnifiquement.

61. De là il se rendit à Gaza, mais Gaza lui ferma ses portes; il l'assiégea et livra ses environs au feu et au pillage.

62. Alors les habitants de Gaza supplièrent Jonathan qui leur accorda la paix; il prit cependant les fils de leurs chefs en otages et les envoya à Jérusalem. C'est ainsi qu'il parcourut toute la région jusqu'à Damas.

63. Jonathan apprit que les généraux de Démétrius étaient à Quédesh de Galilée avec une nombreuse armée, bien décidés à l'écarter de sa charge.

64. Il marcha donc à leur rencontre après avoir confié le pays à son frère Simon.

65. Simon s'avança vers Beth-Sour, il y mit le siège et y enferma les habitants.

66. Ils lui demandèrent alors la paix qu'il leur accorda, mais il les fit sortir de la ville et, après en avoir pris possession, il y plaça une garnison.

67. Jonathan et son armée campèrent près des eaux de Gennésar et au matin ils arrivèrent dans la plaine d'Azor.

68. L'armée des étrangers s'avançait au-devant de lui dans la plaine, mais elle avait envoyé des troupes dans les montagnes pour prendre à revers Jonathan; pendant ce temps les autres marchaient droit sur les Juifs.

69. Lorsque les hommes de l'embuscade sortirent de leur cachette et engagèrent le combat,

70. tous ceux qui entouraient Jonathan prirent la fuite, sauf ses deux généraux, Mattathias fils d'Absalom, et Judas fils de Chalfi.

71. Alors Jonathan déchira ses vêtements, il répandit de la poussière sur sa tête et pria.

72. Il repartit ensuite au combat, les fit reculer et les mit en fuite.

73. A cette vue, ses hommes qui s'étaient enfuis revinrent près de lui, et ensemble ils poursuivirent l'ennemi jusqu'à Quédesh, où se trouvait son camp; eux-mêmes établirent leur camp en ce lieu.

74. L'armée des étrangers perdit trois mille hommes ce jour-là; quant à Jonathan, il revint à Jérusalem.



Livros sugeridos


“A divina bondade não só não rejeita as almas arrependidas, como também vai em busca das almas teimosas”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.