1. Car ils disent entre eux, dans leurs faux calculs "Courte et triste est notre vie; il n'y a pas de remède lors de la fin de l'homme et on ne connaît personne qui soit revenu de l'Hadès.

2. Nous sommes nés du hasard, après quoi nous serons comme si nous n'avions pas existé. C'est une fumée que le souffle de nos narines, et la pensée, une étincelle qui jaillit au battement de notre cœur;

3. qu'elle s'éteigne, le corps s'en ira en cendre et l'esprit se dispersera comme l'air inconsistant.

4. Avec le temps, notre nom tombera dans l'oubli, nul ne se souviendra de nos œuvres; notre vie passera comme les traces d'un nuage, elle se dissipera comme un brouillard que chassent les rayons du soleil et qu'abat sa chaleur.

5. Oui, nos jours sont le passage d'une ombre, notre fin est sans retour, le sceau est apposé et nul ne revient.

6. Venez donc et jouissons des biens présents, usons des créatures avec l'ardeur de la jeunesse.

7. Enivrons-nous de vins de prix et de parfums, ne laissons point passer la fleur du printemps,

8. couronnons-nous de boutons de roses, avant qu'ils ne se fanent,

9. qu'aucune prairie ne soit exclue de notre orgie, laissons partout des signes de notre liesse, car telle est notre part, tel est notre lot!

10. Opprimons le juste qui est pauvre, n'épargnons pas la veuve, soyons sans égards pour les cheveux blancs chargés d'années du vieillards.

11. Que notre force soit la loi de la justice, car ce qui est faible s'avère inutile.

12. Tendons des pièges au juste, puisqu'il nous gêne et qu'il s'oppose à notre conduite, nous reproche nos fautes contre la Loi et nous accuse de fautes contre notre éducation.

13. Il se flatte d'avoir la connaissance de Dieu et se nomme enfant du Seigneur.

14. Il est devenu un blâme pour nos pensées, sa vue même nous est à charge;

15. car son genre de vie ne ressemble pas aux autres, et ses sentiers sont tout différents.

16. Il nous tient pour chose frelatée et s'écarte de nos chemins comme d'impuretés. Il proclame heureux le sort final des justes et il se vante d'avoir Dieu pour père.

17. Voyons si ses dires sont vrais, expérimentons ce qu'il en sera de sa fin.

18. Car si le juste est fils de Dieu, Il l'assistera et le délivrera des mains de ses adversaires.

19. Eprouvons-le par l'outrage et la torture afin de connaître sa douceur et de mettre à l'épreuve sa résignation.

20. Condamnons-le à une mort honteuse, puisque, d'après ses dires, il sera visité."

21. Ainsi raisonnent-ils, mais ils s'égarent, car leur malice les aveugle.

22. Ils ignorent les secrets de Dieu, ils n'espèrent pas de rémunération pour la sainteté, ils ne croient pas à la récompense des âmes pures.

23. Oui, Dieu a créé l'homme pour l'incorruptibilité, il en a fait une image de sa propre nature;

24. c'est par l'envie du diable que la mort est entrée dans le monde ils en font l'expérience, ceux qui lui appartiennent!



Livros sugeridos


“Nunca se canse de rezar e de ensinar a rezar.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.