1. En ce temps-là, Juda s`éloigna de ses frères, et se retira vers un homme d`Adullam, nommé Hira.

2. Là, Juda vit la fille d`un Cananéen, nommé Schua; il la prit pour femme, et alla vers elle.

3. Elle devint enceinte, et enfanta un fils, qu`elle appela Er.

4. Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, qu`elle appela Onan.

5. Elle enfanta de nouveau un fils, qu`elle appela Schéla; Juda était à Czib quand elle l`enfanta.

6. Juda prit pour Er, son premier-né, une femme nommée Tamar.

7. Er, premier-né de Juda, était méchant aux yeux de l`Éternel; et l`Éternel le fit mourir.

8. Alors Juda dit à Onan: Va vers la femme de ton frère, prends-la, comme beau-frère, et suscite une postérité à ton frère.

9. Onan, sachant que cette postérité ne serait pas à lui, se souillait à terre lorsqu`il allait vers la femme de son frère, afin de ne pas donner de postérité à son frère.

10. Ce qu`il faisait déplut à l`Éternel, qui le fit aussi mourir.

11. Alors Juda dit à Tamar, sa belle-fille: Demeure veuve dans la maison de ton père, jusqu`à ce que Schéla, mon fils, soit grand. Il parlait ainsi dans la crainte que Schéla ne mourût comme ses frères. Tamar s`en alla, et elle habita dans la maison de son père.

12. Les jours s`écoulèrent, et la fille de Schua, femme de Juda, mourut. Lorsque Juda fut consolé, il monta à Thimna, vers ceux qui tondaient ses brebis, lui et son ami Hira, l`Adullamite.

13. On en informa Tamar, et on lui dit: Voici ton beau-père qui monte à Thimna, pour tondre ses brebis.

14. Alors elle ôta ses habits de veuve, elle se couvrit d`un voile et s`enveloppa, et elle s`assit à l`entrée d`Énaïm, sur le chemin de Thimna; car elle voyait que Schéla était devenu grand, et qu`elle ne lui était point donnée pour femme.

15. Juda la vit, et la prit pour une prostituée, parce qu`elle avait couvert son visage.

16. Il l`aborda sur le chemin, et dit: Laisse-moi aller vers toi. Car il ne connut pas que c`était sa belle-fille. Elle dit: Que me donneras-tu pour venir vers moi?

17. Il répondit: Je t`enverrai un chevreau de mon troupeau. Elle dit: Me donneras-tu un gage, jusqu`à ce que tu l`envoies?

18. Il répondit: Quel gage te donnerai-je? Elle dit: Ton cachet, ton cordon, et le bâton que tu as à la main. Il les lui donna. Puis il alla vers elle; et elle devint enceinte de lui.

19. Elle se leva, et s`en alla; elle ôta son voile, et remit ses habits de veuve.

20. Juda envoya le chevreau par son ami l`Adullamite, pour retirer le gage des mains de la femme. Mais il ne la trouva point.

21. Il interrogea les gens du lieu, en disant: Où est cette prostituée qui se tenait à Énaïm, sur le chemin? Ils répondirent: Il n`y a point eu ici de prostituée.

22. Il retourna auprès de Juda, et dit: Je ne l`ai pas trouvée, et même les gens du lieu ont dit: Il n`y a point eu ici de prostituée.

23. Juda dit: Qu`elle garde ce qu`elle a! Ne nous exposons pas au mépris. Voici, j`ai envoyé ce chevreau, et tu ne l`as pas trouvée.

24. Environ trois mois après, on vint dire à Juda: Tamar, ta belle-fille, s`est prostituée, et même la voilà enceinte à la suite de sa prostitution. Et Juda dit: Faites-la sortir, et qu`elle soit brûlée.

25. Comme on l`amenait dehors, elle fit dire à son beau-père: C`est de l`homme à qui ces choses appartiennent que je suis enceinte; reconnais, je te prie, à qui sont ce cachet, ces cordons et ce bâton.

26. Juda les reconnut, et dit: Elle est moins coupable que moi, puisque je ne l`ai pas donnée à Schéla, mon fils. Et il ne la connut plus.

27. Quand elle fut au moment d`accoucher, voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre.

28. Et pendant l`accouchement il y en eut un qui présenta la main; la sage-femme la prit, et y attacha un fil cramoisi, en disant: Celui-ci sort le premier.

29. Mais il retira la main, et son frère sortit. Alors la sage-femme dit: Quelle brèche tu as faite! Et elle lui donna le nom de Pérets.

30. Ensuite sortit son frère, qui avait à la main le fil cramoisi; et on lui donna le nom de Zérach.



Livros sugeridos


“Para que se preocupar com o caminho pelo qual Jesus quer que você chegue à pátria celeste – pelo deserto ou pelo campo – quando tanto por um como por outro se chegará da mesma forma à beatitude eterna?” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.