1. Orgueil des hauteurs, firmament de clarté, tel apparaît le ciel dans son spectacle de gloire.

2. Le soleil, en se montrant, proclame dès son lever "Quelle merveille que l'œuvre du Très-Haut!"

3. A son midi il dessèche la terre, qui peut résister à son ardeur?

4. On attise la fournaise pour produire la chaleur, le soleil brûle trois fois plus les montagnes; exhalant des vapeurs brûlantes, dardant ses rayons, il éblouit les yeux.

5. Il est grand, le Seigneur qui l'a créé et dont la parole dirige sa course rapide.

6. La lune aussi, toujours exacte à marquer les temps, signe éternel.

7. C'est la lune qui marque les fêtes, cet astre qui décroît, après son plein.

8. C'est d'elle que le mois tire son nom; elle croît étonnamment en sa révolution, enseigne des armées célestes, brillant au firmament du ciel.

9. La gloire des astres fait la beauté du ciel; ils ornent brillamment les hauteurs du Seigneur.

10. Sur la parole du Saint ils se tiennent selon son ordre et ne relâchent pas leur faction.

11. Vois l'arc-en-ciel et bénis son auteur, il est magnifique dans sa splendeur.

12. Il forme dans le ciel un cercle de gloire, les mains du Très-Haut l'ont tendu.

13. Par son ordre il fait tomber la neige, il lance les éclairs selon ses décrets.

14. C'est ainsi que s'ouvrent ses réserves et que s'envolent les nuages comme des oiseaux.

15. Sa puissance épaissit les nuages, qui se pulvérisent en grêlons;

16. à sa vue les montagnes sont ébranlées; à sa volonté souffle le vent du sud,

17. à la voix de son tonnerre la terre entre en travail; comme l'ouragan du nord et les cyclones.

18. Comme des oiseaux qui se posent il fait descendre la neige, elle s'abat comme des sauterelles. L'œil s'émerveille devant l'éclat de sa blancheur et l'esprit s'étonne de la voir tomber.

19. Il déverse encore sur la terre, comme du sel, le givre que le gel change en pointes d'épines.

20. Le vent froid du nord souffle, la glace se forme sur l'eau; elle se pose sur toute eau dormante, la revêt comme une cuirasse.

21. Il dévore les montagnes et brûle le désert, il consume la verdure comme un feu.

22. Le nuage est un prompt remède, la rosée, après la canicule, rend la joie.

23. Selon un plan il a dompté l'abîme et il y a planté les îles.

24. Ceux qui parcourent la mer en content les dangers; leurs récits nous remplissent d'étonnement

25. ce ne sont qu'aventures étranges et merveilleuses, animaux de toutes sortes et monstres marins.

26. Grâce à Dieu son messager arrive à bon port, et tout s'arrange selon sa parole.

27. Nous pourrions nous étendre sans épuiser le sujet; en un mot : "Il est toutes choses."

28. Où trouver la force de le glorifier? Car il est le Grand, au-dessus de toutes ses œuvres,

29. Seigneur redoutable et souverainement grand, dont la puissance est admirable.

30. Que vos louanges exaltent le Seigneur, selon votre pouvoir, car il vous dépasse. Pour l'exalter déployez vos forces, ne vous lassez pas, car vous n'en finirez pas.

31. Qui l'a vu et pourrait en rendre compte? Qui peut le glorifier comme il le mérite?

32. Il reste beaucoup de mystères plus grands que ceux-là, car nous n'avons vu qu'un petit nombre de ses œuvres.

33. Car c'est le Seigneur qui a tout créé, et aux hommes pieux il a donné la sagesse.



Livros sugeridos


“O temor e a confiança devem dar as mãos e proceder como irmãos. Se nos damos conta de que temos muito temor devemos recorrer à confiança. Se confiamos excessivamente devemos ter um pouco de temor”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.