1. Tout ami dit : "Moi aussi je suis ton ami", mais tel n'est ami que de nom.

2. N'est-ce pas pour un homme un chagrin mortel qu'un camarade ou un ami qui devient ennemi?

3. O mauvais penchant, pourquoi as-tu été créé, pour couvrir la terre de malice?

4. Le camarade félicite un ami dans le bonheur et au moment de l'adversité se tourne contre lui.

5. Le camarade compatit avec son ami par intérêt et au moment du combat prend les armes.

6. N'oublie pas ton ami dans ton cœur, ne perds pas son souvenir au milieu des richesses.

7. Tout conseiller donne des conseils, mais il en est qui cherchent leur intérêt.

8. Méfie-toi du donneur de conseils, demande-toi d'abord de quoi il a besoin car il donne ses conseils dans son propre intérêt de crainte qu'il ne jette son dévolu sur toi,

9. qu'il ne te dise : "Tu es sur la bonne voie", et ne reste à distance pour voir ce qui t'arrivera.

10. Ne consulte pas quelqu'un qui te regarde en dessous et à ceux qui t'envient, cache tes desseins.

11. Ne consulte pas non plus une femme sur sa rivale, ni un poltron sur la guerre, ni un négociant sur le commerce, ni un acheteur sur une vente, ni un envieux sur la reconnaissance, ni un égoïste sur la bienfaisance, ni un paresseux sur un travail quelconque, ni un mercenaire saisonnier sur l'achèvement d'une tâche, ni un domestique nonchalant sur un grand travail; ne t'appuie sur ces gens pour aucun conseil.

12. Mais adresse-toi toujours à un homme pieux, que tu connais pour observer les commandements, dont l'âme est comme la tienne, et qui, si tu échoues, sera compatissant.

13. Ensuite, tiens-toi au conseil de ton cœur, car nul ne peut t'être plus fidèle.

14. Car l'âme de l'homme l'avertit souvent mieux que sept veilleurs en faction sur une hauteur.

15. Et par-dessus tout cela, supplie le Très-Haut, qu'il dirige tes pas dans la vérité.

16. Le principe de toute œuvre c'est la raison, avant toute entreprise il faut la réflexion.

17. La racine des pensées, c'est le cœur, il donne naissance à quatre rameaux

18. le bien et le mal, la vie et la mort, et ce qui les domine toujours, c'est la langue.

19. Tel homme est habile pour enseigner les autres qui, pour lui-même, n'est bon à rien;

20. tel homme, beau parleur, est détesté, il finira par mourir de faim,

21. car le Seigneur ne lui accorde pas sa faveur il est dépourvu de toute sagesse.

22. Tel est sage à ses propres yeux et les fruits de son intelligence sont, à l'entendre, assurés.

23. Le vrai sage enseigne son peuple et les fruits de son intelligence sont assurés.

24. Le sage est comblé de bénédiction, tous ceux qui le voient le proclament heureux.

25. Le temps de la vie humaine est compté, mais les jours d'Israël sont infinis.

26. Le sage, au milieu du peuple, s'acquiert la confiance son nom vivra éternellement.

27. Mon fils, pendant ta vie éprouve ton tempérament, vois ce qui t'est contraire et ne te l'accorde pas.

28. Car tout ne convient pas à tous et tout le monde ne se trouve pas bien de tout.

29. Ne sois pas gourmand de toute friandise et ne te jette pas sur la nourriture,

30. car trop manger est malsain et l'intempérance provoque les coliques.

31. Beaucoup sont morts pour avoir trop mangé, celui qui se surveille prolonge sa vie.



Livros sugeridos


“Quanto maiores forem os dons, maior deve ser sua humildade, lembrando de que tudo lhe foi dado como empréstimo.”(Pe Pio) São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.