1. J`entre dans mon jardin, ma soeur, ma fiancée; Je cueille ma myrrhe avec mes aromates, Je mange mon rayon de miel avec mon miel, Je bois mon vin avec mon lait... -Mangez, amis, buvez, enivrez-vous d`amour! -

2. J`étais endormie, mais mon coeur veillait... C`est la voix de mon bien-aimé, qui frappe: -Ouvre-moi, ma soeur, mon amie, Ma colombe, ma parfaite! Car ma tête est couverte de rosée, Mes boucles sont pleines des gouttes de la nuit. -

3. J`ai ôté ma tunique; comment la remettrais-je? J`ai lavé mes pieds; comment les salirais-je?

4. Mon bien-aimé a passé la main par la fenêtre, Et mes entrailles se sont émues pour lui.

5. Je me suis levée pour ouvrir à mon bien-aimé; Et de mes mains a dégoutté la myrrhe, De mes doigts, la myrrhe répandue Sur la poignée du verrou.

6. J`ai ouvert à mon bien-aimé; Mais mon bien-aimé s`en était allé, il avait disparu. J`étais hors de moi, quand il me parlait. Je l`ai cherché, et je ne l`ai point trouvé; Je l`ai appelé, et il ne m`a point répondu.

7. Les gardes qui font la ronde dans la ville m`ont rencontrée; Ils m`ont frappée, ils m`ont blessée; Ils m`ont enlevé mon voile, les gardes des murs.

8. Je vous en conjure, filles de Jérusalem, Si vous trouvez mon bien-aimé, Que lui direz-vous?... Que je suis malade d`amour. -

9. Qu`a ton bien-aimé de plus qu`un autre, O la plus belle des femmes? Qu`a ton bien-aimé de plus qu`un autre, Pour que tu nous conjures ainsi? -

10. Mon bien-aimé est blanc et vermeil; Il se distingue entre dix mille.

11. Sa tête est de l`or pur; Ses boucles sont flottantes, Noires comme le corbeau.

12. Ses yeux sont comme des colombes au bord des ruisseaux, Se baignant dans le lait, Reposant au sein de l`abondance.

13. Ses joues sont comme un parterre d`aromates, Une couche de plantes odorantes; Ses lèvres sont des lis, D`où découle la myrrhe.

14. Ses mains sont des anneaux d`or, Garnis de chrysolithes; Son corps est de l`ivoire poli, Couvert de saphirs;

15. Ses jambes sont des colonnes de marbre blanc, Posées sur des bases d`or pur. Son aspect est comme le Liban, Distingué comme les cèdres.

16. Son palais n`est que douceur, Et toute sa personne est pleine de charme. Tel est mon bien-aimé, tel est mon ami, Filles de Jérusalem! -



Livros sugeridos


“Seja paciente e espere com confiança o tempo do Senhor”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.