1. Il y avait un homme de Ramathaïm Tsophim, de la montagne d`Éphraïm, nommé Elkana, fils de Jeroham, fils d`Élihu, fils de Thohu, fils de Tsuph, Éphratien.

2. Il avait deux femmes, dont l`une s`appelait Anne, et l`autre Peninna; Peninna avait des enfants, mais Anne n`en avait point.

3. Chaque année, cet homme montait de sa ville à Silo, pour se prosterner devant l`Éternel des armées et pour lui offrir des sacrifices. Là se trouvaient les deux fils d`Éli, Hophni et Phinées, sacrificateurs de l`Éternel.

4. Le jour où Elkana offrait son sacrifice, il donnait des portions à Peninna, sa femme, et à tous les fils et à toutes les filles qu`il avait d`elle.

5. Mais il donnait à Anne une portion double; car il aimait Anne, que l`Éternel avait rendue stérile.

6. Sa rivale lui prodiguait les mortifications, pour la porter à s`irriter de ce que l`Éternel l`avait rendue stérile.

7. Et toutes les années il en était ainsi. Chaque fois qu`Anne montait à la maison de l`Éternel, Peninna la mortifiait de la même manière. Alors elle pleurait et ne mangeait point.

8. Elkana, son mari, lui disait: Anne, pourquoi pleures-tu, et ne manges-tu pas? pourquoi ton coeur est-il attristé? Est-ce que je ne vaux pas pour toi mieux que dix fils?

9. Anne se leva, après que l`on eut mangé et bu à Silo. Le sacrificateur Éli était assis sur un siège, près de l`un des poteaux du temple de l`Éternel.

10. Et, l`amertume dans l`âme, elle pria l`Éternel et versa des pleurs.

11. Elle fit un voeu, en disant: Éternel des armées! si tu daignes regarder l`affliction de ta servante, si tu te souviens de moi et n`oublies point ta servante, et si tu donnes à ta servante un enfant mâle, je le consacrerai à l`Éternel pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne passera point sur sa tête.

12. Comme elle restait longtemps en prière devant l`Éternel, Éli observa sa bouche.

13. Anne parlait dans son coeur, et ne faisait que remuer les lèvres, mais on n`entendait point sa voix. Éli pensa qu`elle était ivre,

14. et il lui dit: Jusques à quand seras-tu dans l`ivresse? Fais passer ton vin.

15. Anne répondit: Non, mon seigneur, je suis une femme qui souffre en son coeur, et je n`ai bu ni vin ni boisson enivrante; mais je répandais mon âme devant l`Éternel.

16. Ne prends pas ta servante pour une femme pervertie, car c`est l`excès de ma douleur et de mon chagrin qui m`a fait parler jusqu`à présent.

17. Éli reprit la parole, et dit: Va en paix, et que le Dieu d`Israël exauce la prière que tu lui as adressée!

18. Elle dit: Que ta servante trouve grâce à tes yeux! Et cette femme s`en alla. Elle mangea, et son visage ne fut plus le même.

19. Ils se levèrent de bon matin, et après s`être prosternés devant l`Éternel, ils s`en retournèrent et revinrent dans leur maison à Rama. Elkana connut Anne, sa femme, et l`Éternel se souvint d`elle.

20. Dans le cours de l`année, Anne devint enceinte, et elle enfanta un fils, qu`elle nomma Samuel, car, dit-elle, je l`ai demandé à l`Éternel.

21. Son mari Elkana monta ensuite avec toute sa maison, pour offrir à l`Éternel le sacrifice annuel, et pour accomplir son voeu.

22. Mais Anne ne monta point, et elle dit à son mari: Lorsque l`enfant sera sevré, je le mènerai, afin qu`il soit présenté devant l`Éternel et qu`il reste là pour toujours.

23. Elkana, son mari, lui dit: Fais ce qui te semblera bon, attends de l`avoir sevré. Veuille seulement l`Éternel accomplir sa parole! Et la femme resta et allaita son fils, jusqu`à ce qu`elle le sevrât.

24. Quand elle l`eut sevré, elle le fit monter avec elle, et prit trois taureaux, un épha de farine, et une outre de vin. Elle le mena dans la maison de l`Éternel à Silo: l`enfant était encore tout jeune.

25. Ils égorgèrent les taureaux, et ils conduisirent l`enfant à Éli.

26. Anne dit: Mon seigneur, pardon! aussi vrai que ton âme vit, mon seigneur, je suis cette femme qui me tenais ici près de toi pour prier l`Éternel.

27. C`était pour cet enfant que je priais, et l`Éternel a exaucé la prière que je lui adressais.

28. Aussi je veux le prêter à l`Éternel: il sera toute sa vie prêté à l`Éternel. Et ils se prosternèrent là devant l`Éternel.



Livros sugeridos


“O mal não se vence com o mal, mas com o bem, que tem em si uma força sobrenatural.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.