1. En l'année 172, le roi Démétrius réunit son armée et s'en alla en Médie se procurer des secours afin de combattre Tryphon.

2. Arsace, roi de Perse et de Médie, ayant appris que Démétrius était rentré sur son territoire, envoya un de ses généraux le capturer vivant.

3. Celui-ci partit et défit l'armée de Démétrius, dont il se saisit; il l'amena à Arsace, qui le mit en prison.

4. Le pays de Juda fut en repos durant tous les jours du règne de Simon. Il chercha le bien de sa nation et son autorité fut agréée des siens, comme sa magnificence, durant toute sa vie.

5. En plus de ses titres de gloire, il prit Joppé, en fit son port, et s'ouvrit un accès aux îles de la mer.

6. Il recula les frontières de sa nation, tout en gardant le pays en main,

7. et regroupa la foule des captifs. Il maîtrisa Gazara, Bethsour et la Citadelle, il en extirpa les impuretés et nul ne se trouva pour lui résister.

8. Les gens cultivaient leur terre en paix, la terre donnait ses produits et les arbres de la plaine leurs fruits.

9. Les vieillards sur les places étaient assis, tous s'entretenaient de la prospérité, les jeunes revêtaient de magnifiques armures.

10. Aux villes il fournit des vivres, il les munit de fortifications, si bien que sa gloire parvint au bout du monde.

11. Il fit la paix dans le pays et Israël éprouva une grande allégresse.

12. Chacun s'assit sous sa vigne et son figuier et il n'y avait personne pour l'inquiéter.

13. Quiconque le combattait dans le pays disparut et, en ces jours-là, les rois furent écrasés.

14. Il affermit tous les humbles de son peuple et supprima tout impie et tout méchant. Il observa la Loi,

15. couvrit de gloire le sanctuaire et l'enrichit de vases nombreux.

16. Lorsqu'on apprit à Rome, et jusqu'à Sparte, que Jonathan était mort, on en fut profondément affligé.

17. Mais lorsqu'on entendit que Simon, son frère, lui avait succédé comme grand prêtre et qu'il était maître du pays et des villes qui s'y trouvaient,

18. ils lui écrivirent sur des tablettes de bronze pour renouveler avec lui l'amitié et l'alliance qu'ils avaient conclues avec Judas et Jonathan ses frères.

19. Lecture en fut donnée devant l'assemblée à Jérusalem.

20. Voici la copie des lettres qu'envoyèrent les Spartiates "Les magistrats et la ville des Spartiates à Simon, grand prêtre, aux anciens, aux prêtres et au reste du peuple des Juifs, salut.

21. Les ambassadeurs que vous avez envoyés à notre peuple nous ont informés de votre gloire et de votre bonheur, nous avons été enchantés de leur venue.

22. Nous avons enregistré leurs déclarations parmi les décisions populaires en ces termes : Nouménios, fils d'Antiochos, et Antipater, fils de Jason, ambassadeurs des Juifs, sont venus chez nous pour renouer amitié avec nous.

23. Et il a plu au peuple de recevoir ces personnages avec honneur et de déposer la copie de leurs discours aux archives publiques, pour que le peuple de Sparte en garde le souvenir. Il en a été exécuté par ailleurs une copie pour Simon le grand prêtre."

24. Après cela, Simon envoya Nouménios à Rome avec un grand bouclier d'or du poids de mille mines, pour confirmer l'alliance avec eux.

25. En apprenant ces faits, on dit parmi le peuple : "Quel témoignage de reconnaissance donnerons-nous à Simon et à ses fils?

26. Car il s'est montré ferme, lui aussi bien que ses frères et la maison de son père; il a, en les combattant, repoussé les ennemis d'Israël loin de lui, et établi sa liberté." Aussi gravèrent-ils un texte sur des tables de bronze et le placèrent-ils sur des stèles au mont Sion.

27. Voici la copie de ce texte "Le dix-huit Elul de l'an 172 qui est la troisième année de Simon, grand prêtre éminent, en Asaramel,

28. en la grande assemblée des prêtres, du peuple, des princes de la nation et des anciens du pays, on nous a notifié ceci

29. Lorsque des combats incessants eurent lieu dans la contrée, Simon, fils de Mattathias, descendant des fils de Ioarib, et ses frères se sont exposés au danger et ont tenu tête aux ennemis de leur nation, afin que leur sanctuaire demeurât debout ainsi que la Loi, et ils ont acquis à leur nation une grande gloire.

30. Jonathan rassembla sa nation et devint son grand prêtre, puis il alla rejoindre son peuple.

31. Les ennemis des Juifs voulurent envahir leur pays pour ravager leur territoire et porter la main sur leur sanctuaire.

32. Alors Simon se leva et combattit pour sa nation. Il dépensa beaucoup de ses propres richesses, fournit des armes aux hommes vaillants de sa nation et leur donna une solde;

33. il fortifia les villes de Judée ainsi que Bethsour, sur les limites de la Judée, où se trouvaient auparavant les armes des ennemis, et il y mit une garnison de guerriers juifs.

34. Il fortifia Joppé sur la mer et Gazara sur les limites d'Azôtos, habitée naguère par des ennemis, où il plaça des colons juifs et entreposa tout ce qui convenait à leur entretien.

35. Le peuple vit la fidélité de Simon et la gloire qu'il se proposait de donner à sa nation; ils le constituèrent leur higoumène et leur grand prêtre à cause de tous les services qu'il avait rendus, à cause de la justice et de la fidélité qu'il garda envers sa nation et parce qu'il avait travaillé de toutes manières à l'élévation de son peuple.

36. En ces jours, il lui fut donné d'extirper de son pays les nations et ceux qui étaient dans la Cité de David à Jérusalem, dont ils s'étaient fait une citadelle d'où ils opéraient des sorties, souillant les alentours du sanctuaire et portant une atteinte grave à sa sainteté.

37. Il y établit des guerriers juifs et la fortifia pour la sécurité du pays et de la ville, et il exhaussa les murailles de Jérusalem.

38. Le roi Démétrius lui confirma en conséquence la souveraine sacrificature,

39. il l'éleva au rang des amis et l'entoura d'un éclat considérable.

40. Le roi en effet avait appris que les Romains appelaient les Juifs amis, alliés et frères, qu'ils avaient reçu avec honneur les ambassadeurs de Simon,

41. et que les Juifs et les prêtres avaient jugé bon que Simon fût higoumène et grand prêtre pour toujours jusqu'à ce que paraisse un prophète accrédité;

42. et aussi qu'il fût leur stratège et prît soin de désigner les responsables de la fabrique du sanctuaire, de l'administration du pays, des armements et des places fortes;

43. qu'il prît soin du sanctuaire, qu'il fût obéi de tous, que tous les actes dans le pays fussent rédigés en son nom, qu'il fût revêtu de la pourpre et portât des ornements d'or.

44. Il ne sera permis à personne du peuple et d'entre les prêtres de rejeter un de ces points, ni de contredire les ordres qu'il donnera, ni de tenir un conciliabule dans le pays à son insu, ni de revêtir la pourpre ou de porter l'agrafe d'or.

45. Quiconque agira contrairement à ces décisions ou en rejettera un point, sera passible d'une peine.

46. Le peuple trouva bon d'accorder à Simon le droit d'agir suivant ces dispositions.

47. Simon accepta et il consentit à exercer le souverain sacerdoce, à être stratège et ethnarque des Juifs et des prêtres, à être à la tête de tous.

48. Ils décrétèrent que cet écrit serait gravé sur des tables de bronze qui devraient être placées dans l'enceinte du sanctuaire en un lieu apparent,

49. et que des copies en seraient déposées dans le Trésor pour être à la disposition de Simon et de ses fils."



Livros sugeridos


“Se você tem dúvidas sobre a fé é exatamente porque tem fé!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.